L1 : Dijon fait les frais de la belle série de Nantes

L1 : Dijon fait les frais de la belle série de Nantes©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 05 mai 2019 à 16h55

Cinq sur cinq pour Nantes. Les Canaris ont signé un cinquième succès de rang en Ligue 1, ce dimanche après-midi contre Dijon. Corrigé, le DFCO reste 19eme au classement.

Le debrief
Il est de coutume de dire qu'affronter un adversaire qui n'a plus rien à jouer est préférable en fin de saison. Surtout quand on se bat pour sa survie dans l'élite. Ce dicton, Dijon se l'est pris en pleine figure ce dimanche après-midi. Car Nantes n'a peut-être plus rien à jouer, mais les Canaris tiennent la meilleure forme de leur saison et comptent prolonger le plaisir jusqu'au bout. Du plaisir, ils en ont pris tellement peu en 2018-19 qu'ils n'envisagent pas une seconde de lever le pied alors que tout leur sourit enfin. Contre le DFCO, les coéquipiers de Valentin Rongier ont signé une cinquième victoire de rang en championnat. Pareille série n'était plus arrivée au FCN depuis la saison 2000-01, celle du dernier titre de champion de France ! C'est dire si les hommes de Vahid Halilhodzic font figure d'épouvantail depuis quelques semaines. Paris, Marseille ou encore Lyon, tous battus, peuvent en témoigner. Après avoir longtemps craint pour son maintien, le club du président Waldemar Kita tape désormais à la porte du top 10. Onzième, Nantes revient à hauteur de Strasbourg, qui possède seulement une meilleure différence de buts.

Alors, pour espérer ramener quelque chose de la Beaujoire, Dijon aurait dû fournir une tout autre prestation. Mais dès les premières minutes, le 19eme de Ligue 1 a souffert dans tous les secteurs. Au milieu, où le trio Touré-Rongier-Moutoussamy a dominé les débats, et en défense, où les déplacements de Waris et le jeu en pivot de Coulibaly ont fait vivre un enfer à la défense à trois du DFCO. Le club bourguignon a eu la chance de rentrer aux vestiaires en préservant un score nul et vierge grâce à la maladresse nantaise (13 tirs, aucun cadré). Mais le quatorzième, dès la reprise, fut le bon et Abdoulaye Touré a alors lancé la machine nantaise. Une machine qui a tout broyé sur son passage en deuxième période. A l'arrivée, avec trois buts encaissés et presque aucune occasion créée, l'addition est lourde pour Dijon. Il y a bien eu un face-à-face manqué par Julio Tavares ou un tir de Fouad Chafik sur le poteau. Mais c'est trop peu pour l'équipe d'Antoine Kombouaré, qui espérait profiter du nul entre Guingamp et Caen samedi soir pour reprendre la 18eme place, synonyme de barrage. A l'inverse, au terme de cette 35eme journée, Dijon reste sous la menace de Guingamp, 20eme, et manque l'occasion de refaire son retard sur Caen, Monaco voire Amiens. Pire, il se creuse...
Le film du match
9eme minute
Un long ballon de Rongier met le feu dans la surface dijonnaise. Aguerd rend le ballon à Coulibaly en voulant dégager son camp de la tête. L'attaquant nantais efface Lautoa d'un crochet puis enchaîne avec une frappe qui n'attrape pas le cadre.

22eme minute
Le jeu en pivot de Coulibaly profite à Rongier qui hérite du ballon à 20 mètres du but dijonnais. Le capitaine nantais crochète Lautoa et tente sa chance du gauche mais son tir croisé vient mourir juste à côté du poteau de Runarsson.

25eme minute
Joli mouvement des Canaris à l'entrée de la surface. Waris trouve Rongier d'une talonnade. Le capitaine nantais recherche le une-deux avec son coéquipier et le lance en profondeur dans la surface. A l'arrivée, Limbombe et Waris se gênent un peu mais ce dernier finit par talonner pour son partenaire qui frappe du pointu. Runarsson est à la parade. Sur le corner qui suit, Coulibaly place une tête juste à côté.

27eme minute
L'arrêt de Dupé ! En contre, Dijon passe tout près de l'ouverture du score grâce à une belle remontée de balle de Sliti. Le Tunisien finit par lancer Tavares sur la gauche de la surface, mais l'attaquant du DFCO perd son duel face au portier de Nantes.

32eme minute
La passe à ras de terre de Rongier traverse toute la surface pour trouver Waris au millimètre. L'ancien Lorientais contrôle et tente d'enrouler au deuxième poteau. Son tir est presque parfait et frôle le poteau gauche de Runarssson pour quelques centimètres !

51eme minute (1-0)
But de Nantes ! Cette fois, Touré trouve le cadre et ça fait but ! A 30 mètres du dijonnais, le milieu nantais résiste au retour de Tavares et avance. Il voit qu'Aguerd tarde à monter sur lui et prend donc sa chance du pied droit, à environ 20 mètres. La frappe est parfaite et vient se loger sous la lucarne opposée !

53eme minute
La réaction de Dijon est immédiate. Saïd efface Pallois d'un petit pont et rentre dans la surface par la droite. L'ancien Rennais s'écarte de Touré et tente sa chance dans un angle fermé, mais son pied d'appui se dérobe et son tir manque de puissance et de précision.

57eme minute
Un ballon perd par Rongier à l'entrée de sa surface profite aux Dijonnais, qui combinent vite avec un une-deux entre Kwon et Tavares. Le Sud-Coréen se retrouve en position de frappe mais Dupé est impeccable au sol.

74eme minute (2-0)
Penalty pour Nantes ! Coulibaly chipe un ballon à Yambéré et lance Waris en profondeur. Le Ghanéen part seul au but mais est déséquilibré par Aguerd à l'entrée de la surface. Le défenseur dijonnais est expulsé et les Canaris obtiennent un penalty, que Coulibaly transforme en force !

80eme minute (3-0)
But de Nantes ! Servi dans la surface par Moutoussamy, en retrait, Rongier efface Lautoa d'un crochet et profite de l'espace libre pour placer un tir à ras de terre qui vient se loger du ras du poteau de Runarsson, trop court.

90eme minute
Une frappe magnifique de Chafik s'écrase sur le poteau de Dupé. Le ballon revient dans les pieds de Sammaritano mais Dupé revient juste à temps pour préserver sa cage inviolée !
Tops et flops

TOP 3

Non seulement Abdoulaye TOURE peut faire des différences en percutant plein axe et en grattant des ballons. Mais en plus, le milieu franco-guinéen s'est mué en buteur face à Dijon. C'est lui qui a ouvert le score d'une jolie frappe lointaine en début de deuxième période. Un match plein.

Hormis une perte de balle dangereuse dans sa surface, Valentin RONGIER a été très bon ce dimanche. Le capitaine nantais, qui est de plus en plus décisif, a été à la manœuvre de tous les mouvements offensifs de son équipe. Souvent dans un rôle de passeur, et finalement dans un rôle de buteur, avec une frappe au ras du poteau en fin de match.

Kalifa COULIBALY est l'homme en forme du moment à Nantes. Ce dimanche, il méritait d'être récompensé par un but vu les efforts fournis tout au long de la rencontre. Le Malien, non content de peser sur la défense adverse en jouant en pivot, a beaucoup tenté sa chance. Souvent sans réussite, jusqu'au penalty (avant lequel il est décisif pour lancer Waris) qu'il a transformé.


FLOP 3

Cédric YAMBERE est impardonnable. Déjà proche de concéder un penalty pour une main sur un tacle glissé dans la surface en première période, le défenseur central de Dijon l'a joué trop facile après un contrôle de la poitrine et a permis à Nantes de lancer une contre-attaque. Celle-ci a débouché sur un penalty.

Match décevant de Wesley SAÏD, qu'on a trop peu vu sur la pelouse de la Beaujoire. Moins de 10 ballons touchés en première période, et à peine plus au retour des vestiaires. Une seule action chaude à mettre à son crédit, avec toutefois une finition brouillonne.

Wesley LAUTOA n'a pas commis de grosse erreur en défense. Mais le capitaine de Dijon a manqué de promptitude sur beaucoup d'actions adverses. Crocheté par Coulibaly, puis par Rongier, trop court sur un centre à ras de terre du milieu nantais. Trop de petites approximations...
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Bastien a dû prendre ses responsabilités en accordant un penalty à Nantes à vingt minutes du terme. Le contact entre Aguerd et Waris est léger, mais à pleine vitesse, la chute du Nantais est logique. Le rouge, peut-être sévère, mais le défenseur dijonnais avait de toute façon déjà été averti. Avant cela, l'arbitre du match a été conciliant en sortant peu de cartons.
La feuille de match
L1 (35eme journée) / NANTES - DIJON : 3-0
Stade de la Beaujoire (19 482 spectateurs)
Temps couvert - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (6)

Buts : A.Touré (51eme), K.Coulibaly (74eme sp) et Rongier (80eme) pour Nantes

Avertissements : Aguerd (70eme) et R.Amalfitano (70eme) pour Dijon

Expulsion : Aguerd (73eme) pour Dijon


Nantes
Dupé (7) - Fabio (5), Diego Carlos (5) puis Basila (88eme), Pallois (5), Lima (6) - A.Touré (7), Rongier (cap) (7), Moutoussamy (6) - Waris (6) puis Boschilia (79eme), K.Coulibaly (7), Limbombe (5) puis Girotto (67eme)

N'ont pas participé : Olliero (g), C.Traoré, Evangelista, Kolo Muani
Entraîneur : V.Halilhodzic


Dijon
Runarsson (4) - Yambéré (3), Lautoa (cap) (4), Aguerd (4) - Chafik (5), Kwon (4) puis Sammaritano (79eme), R.Amalfitano (5), Sliti (5) puis Kaba (68eme), Haddadi (5) - Tavares (4), Saïd (3) puis Loiodice (87eme)

N'ont pas participé : Allain (g), Bouka Moutou, S.Coulibaly, Jeannot
Entraîneur : A.Kombouaré

Vos réactions doivent respecter nos CGU.