L1 : Bordeaux s'incline encore contre Reims

L1 : Bordeaux s'incline encore contre Reims©Media365

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 18 mai 2019 à 23h45

Après avoir concédé prématurément l'ouverture du score, les Girondins de Bordeaux ont dominé, mais manqué de réussite et d'envie pour égaliser. Une sixième défaite d'affilée : inédit dans l'histoire du club.

Le debrief
Bordeaux a la gueule de bois. Les Marine et Blanc ont offert à Jaroslav Plasil un triste record pour la dernière du Tchèque devant ses supporters. Le club au Scapulaire s'enfonce encore un peu plus dans une fin de saison cauchemardesque. Depuis l'arrivée de Joe DaGrosa, les supporters doutent, et ce n'est pas cette énième prestation poussive qui va les rassurer. Le sort semblait s'acharner dès la 2eme minute, lorsque Poundjé offrait sur un plateau l'ouverture du score à Suk. Volontaires, mais maladroits à l'approche de la zone de vérité, les Girondins se sont cassés les dents sur une défense rémoise extrêmement disciplinée et un excellent E.Mendy. Lorsque Kamano a pensé tromper le dernier rempart champenois, l'équerre a renvoyé sa tentative. Et quand Briand a enfin pensé avoir égalisé, dans la foulée d'un duel aérien apparemment correct contre le portier sénégalais, M.Wattellier a refusé sa réalisation. Caen pourrait profiter de cette spirale négative pour assurer son barrage ou même s'emparer de la 17eme place lors de la dernière journée !

Le promu s'avançait lui aussi vers cette confrontation en roue libre. En effet, les Champenois, qui avaient un temps rêvé d'Europa League, n'avaient plus connu la gagne depuis 7 rencontres et restaient sur 2 défaites de rang. Opportuniste au second poteau après avoir d'abord laissé dans son dos le centre de Cafaro, Suk lançait parfaitement les visiteurs. Le Stade de Reims choisissait ensuite de fermer la boutique, repliant le bloc pour mieux couper les offensives au niveau de la surface, tout en lançant quelques flèches en contre. Solidaires, rigoureux, les protégés de David Guion ont livré une prestation intelligente, récompensée par 3 points leur garantissant une place dans le Top 10 en fin d'exercice. De quoi préparer au mieux l'affiche de gala de la 38eme journée et la venue des stars parisiennes à Auguste-Delaune !
Le film du match
2eme minute (0-1)
But de Reims ! Après une percée de Dingomé sur l'aile gauche, le ballon parvient à M.Doumbia qui renverse de l'autre côté vers Cafaro. L'ancien Toulousain centre fort au cordeau. Suk s'est trop avancé, mais Koundé s'emmêle les crayons, offrant l'ouverture du score sur un plateau au Sud-Coréen ! De près au second poteau, l'avant-centre rémois catapulte le ballon au fond des filets !

36eme minute
De 30 mètres, Kamano profite de n'être pas attaqué pour tenter sa chance du droit. Délicieuse, sa frappe enroulée retombe sur l'équerre d'E.Mendy, complètement battu !

38eme minute
Décalé dans le dos de Jovanovic par une belle ouverture de M.Doumbia, Cafaro croise une frappe sèche du droit de l'entrée de la surface. Costil réussit une superbe horizontale pour repousser la tentative à mi-hauteur !

40eme minute
Laissé seul par Poundjé, Cafaro fait mine de provoquer avant de retrouver M.Doumbia côté gauche. De l'entrée de la surface, le Malien choisit d'enrouler directement du droit. Le ballon lèche la lucarne opposée d'un Costil resté spectateur !

81eme minute
Sabaly s'infiltre dans la surface après un relais avec Briand, fixe E.Mendy et glisse vers Kalu... mais Foket revient en catastrophe pour dégager devant le Nigérian !

94eme minute
Sur un coup franc situé à 25 mètres plein axe, Benrahou contourne le mur en enroulant du gauche. E.Mendy réussit une horizontale sublime pour aller chercher la balle à mi-hauteur au ras de son poteau droit.
Tops et flops

TOP 3

Quand E.MENDY a la baraka, il est infranchissable. Sauvé par l'équerre sur une tentative lointaine de Karamoh, le portier sénégalais a ensuite capté de nombreux centres, et affiché sur sa ligne une sérénité à toute épreuve. Cerise sur le gâteau : sa magnifique parade dans le temps additionnel, alors que Benrahou pensait avoir trouvé le petit filet sur coup franc.

Très en jambes, SABALY a fait le piston dans son couloir, débordant à de nombreuses reprises H.Kamara pour offrir des munitions à ses attaquants. Mais si le latéral droit a été très généreux, ses coéquipiers ne sont pas parvenus à concrétiser ses prises d'initiatives.

Alors que son équipe avait choisi de subir dès la 2eme, et qu'elle redonnait le ballon dès la récupération dans le dernier quart d'heure, ABDELHAMID a régné dans la surface rémoise. De la tête, du gauche, du droit, de l'épaule et même du dos, l'international marocain a éteint quantité de situations chaudes, galvanisant ses partenaires qui ont pris exemple sur lui.


FLOP 3

Parti trop tôt, Suk avait laissé filer un centre incisif de Cafaro. Mais KOUNDÉ lui a involontairement remis dans les pieds, torpillant le début de match et le moral friable de ses partenaires. Fébrile par la suite face à M.Doumbia et Dingomé. Une soirée à vite oublier.

Cafaro a profité du marquage très lâche de POUNDJÉ. Et quand les Marine et Blanc étaient en phase offensive et cherchaient à déstabiliser le bloc rémois, le latéral gauche a cafouillé de nombreux contrôles, sans pouvoir se projeter et centrer.

PLASIL espérait un baisser de rideau plus réussi. Arrivé voilà dix ans, le Tchèque quitte le Matmut-Atlantique en ayant battu un triste record avec ses coéquipiers. De plus, à titre personnel, il n'est pas parvenu à accélérer le jeu et à créer des brèches par ses passes. A côté, Adli s'est montré davantage en évidence, mais c'est le joueur de 19 ans qui a dû céder sa place à Karamoh pour cause de jubilé officieux.
Monsieur l'arbitre au rapport
Autoritaire sans être autoritariste, M.Wattellier n'a eu à sortir qu'un seul carton, à la toute fin du deuxième acte. Si la tension était palpable sur et autour de la pelouse, l'officiel est resté imperturbable, notamment sur la situation litigieuse entre Briand et E.Mendy, et l'égalisation refusée au Bordelais pour une mise en danger du portier dans les airs.
La feuille de match
L1 (J37) : BORDEAUX - REIMS : 0-1
Stade Matmut-Atlandique (14 247 spectateurs)
Temps humide - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Wattellier (7)

But : Suk (2eme)

Avertissement : Foket (90eme) pour Reims

Expulsion : aucune


Bordeaux
Costil (6) - Sabaly (7), Koundé (3), Jovanovic (4), Poundjé (3) - Otavio (4) - Kamano (4) puis Kalu (60eme), Plasil (cap) (4), Basic (4) puis Benrahou (45eme) (5), Adli (5) puis Karamoh (67eme) - Briand (4)

N'ont pas participé : Poussin (g) Palencia, Lauray, Youssouf
Entraîneur : P.Sousa


Reims
E.Mendy (8) - Foket (6), Engels (6), Abdelhamid (7), H.Kamara (4) - Romao (cap) (4), Chavalerin (4) - Cafaro (6) puis Oudin (66eme), Dingomé (4), M.Doumbia (5) puis Disasi (84eme) - Suk (4) puis Chavarria (73eme)

N'ont pas participé : Lemaître (g), Zeneli, M.Martin, Mbemba
Entraîneur : D.Guion

Vos réactions doivent respecter nos CGU.