L1 : Bordeaux grappille et s'infiltre sur le podium

L1 : Bordeaux grappille et s'infiltre sur le podium©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 08 novembre 2019 à 22h40

Auteur d'un match nul (1-1) sur la pelouse de Nice lors du premier match de 13eme journée de Ligue 1, Bordeaux monte sur le podium.

Le debrief
Un point mérité qui contentera Bordeaux. Plus ambitieux que des Niçois qui ont joué bas tout le match dans l'espoir d'utiliser les transitions pour faire des différences, les Girondins ont ramené un nul de leur déplacement à l'Allianz Riviera ce vendredi en ouverture de la 13eme journée de L1 (1-1). Ils montent provisoirement sur le podium, sept places et deux points devant le Gym, qui reste dans le ventre mou. Les hommes de Paulo Sousa enchaînent un troisième match sans défaite toutes compétitions confondues, tandis que ceux de Patrick Vieira ne sont pas parvenus à gagner une deuxième rencontre à domicile en cinq jours, après leur succès contre Reims dimanche dernier (2-0).



Mais les Aiglons n'ont tout simplement pas fait assez dans cette rencontre pour confirmer que leur convalescence était sur la bonne voie. Malgré un côté droit 100% algérien hyper intéressant en première période, avec un Youcef Atal intenable derrière un Adam Ounas séduisant pendant une heure pour son retour de blessure, le Gym n'a jamais cherché à avoir la maîtrisé. Il a abandonné volontairement le ballon à des Girondins propres dans les phases de construction, avant de souffrir davantage dans les 30 derniers mètres adverses. A force de ne pas concrétiser leurs intentions, ils ont été punis sur un contre azuréen. Ils ont eu le mérite de rester fidèles à leur plan et de rapidement revenir au score au retour des vestiaires. Ce qui n'a pas décanté le match pour autant, bien au contraire. Les Bordelais moins précis, les Niçois toujours rongés par le doute et conservateurs : le deuxième acte n'a produit que peu d'étincelles. Au final un résultat somme toute logique et deux candidats à l'Europe, dont le projet à terme n'est autre que de s'installer dans le haut du classement.
L'instant T :
A peine entré en jeu, à une dizaine de minutes du coup de sifflet final, Maolida s'est mis en évidence d'une frappe enroulée depuis l'angle de la surface. Costil repousse ce ballon vicieux et Atal se jette pour le pousser de la tête dans le but vide. Mais le Niçois manque la cible et laisse filer l'opportunité pour les Aiglons de reprendre l'avantage. Il n'y aura plus de réelle occasion de faire bouger le score par la suite.
Les buts
26eme minute (1-0)
Un mouvement à une touche plein axe des Niçois permet à Ganago de décaler Atal sur la droite. Le latéral de l'OGCN a tout son temps pour ajuster son centre vers Lees-Melou, seul aux six mètres. Le milieu des Aiglons reprend le ballon de la tête et le renvoie du côté où il vient pour prendre Costil à contre-pied.

50eme minute (1-1)
Penalty pour Bordeaux. Lancé sur la droite par De Préville, Kamano realise un dribble dans le dos et surprend Nsoki, qui le balaye dans son élan. Briand se charge de la sentence et transforme en frappent sur sa gauche, côté sur lequel W.Benitez était parti.
Les tops et les flops
Youcef ATAL (7)
De retour à un rôle de latéral plus traditionnel, Youcef Atal a fait d'énormes différences en partant de loin en première période. Il a même délivré une passe décisive sur l'ouverture du score niçoise. Plus discret après le repos, mais c'est encore par lui que sont venus tous les frissons pour la défense de Bordeaux.
Kasper DOLBERG (3)
Titulaire pour la première fois depuis trois semaines, Kasper Dolberg a peu pesé sur les événements. En difficulté dans son duel avec Koscielny, il a touché peu de ballons, ne les a pas vraiment bonifiés dans le jeu et a vendangé une balle de break qui aurait tout changé. Encore plus fantomatique en seconde période.
HWANG Ui-jo (3)
Autant Hwang Ui-jo avait brillé contre Nantes la semaine passée, autant l'attaquant sud-coréen a souffert pour se mettre en évidence cette fois. Il a raté tout ce qu'il a tenté et symbolisé les soucis girondins pour concrétiser dans le dernier tiers les bonnes intentions dans la construction.
La feuille de match
NICE - BORDEAUX : 1-1
Allianz Riviera (15 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Hamel (5)

Buts : Lees-Melou (26eme) pour Nice - Briand (50eme sp) pour Bordeaux

Avertissements : Lees-Melou (8eme) et Dante (56eme) pour Nice - Jovanovic (22eme) et Mexer (73eme) pour Bordeaux

Expulsion : Aucune


Nice
W.Benitez (6) - Atal (7), Hérelle (5), Dante (cap) (4), Nsoki (5) - D.Barbosa (4), Cyprien (5), Lees-Melou (6) - Ounas (5) puis Maolida (80eme), Dolberg (3), Ganago (5) puis Burner (46eme / 6)

N'ont pas participé : Clementia (g), R.Coly, M.Sarr, Tameze, Lusamba
Entraîneur : P.Vieira


Bordeaux
Costil (cap) (5) - Mexer (6), Koscielny (6), Jovanovic (5) - Kamano (6) puis Maja (83eme), Otavio (6), Tchouaméni (6), Benito (5) - De Préville (5) puis Aït-Bennasser (89eme), Briand (6), Hwang (3) puis Kalu (70eme)

N'ont pas participé : Poussin (g), Kwateng, Poundjé, Basic
Entraîneur : P.Sousa

Vos réactions doivent respecter nos CGU.