L1 : Bordeaux cède contre Rennes en fin de match

L1 : Bordeaux cède contre Rennes en fin de match©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 17 mars 2019 à 19h00

Paulo Sousa aura des enseignements positifs à tirer de sa première sur le banc de Bordeaux. Mais il s'était certainement pris à rêver d'un autre épilogue contre Rennes quand François Kamano avait logiquement ouvert le score peu avant l'heure de jeu pour des Girondins pleins d'envie.

Le debrief
Mais les Bordelais, qui tenaient leur avantage sans réellement être ballotés par les Bretons, ont craqué sur un corner dans le temps additionnel, avec Mbaye Niang dans le rôle du bourreau. Ils en sont désormais à une seule victoire sur leurs 10 derniers matchs toutes compétitions confondues et restent à la 13eme place, sans avoir assuré pour de bon leur maintien. Les Rennais mettent eux fin à une série de trois déplacements sans prendre le moindre point en championnat et restent à l'affût dans la course à l'Europe (8eme à 5 points du Top 5 avec un match en moins). Pas si mal pour une équipe qui a réellement paru à bout de forces après avoir enchaîné les rencontres ces dernières semaines. La trêve internationale tombe à pic.



Les regrets seront d'autant plus vifs pour les Bordelais, intéressants pour les débuts de Paulo Sousa comme entraîneur après une semaine de travail. Système de départ en 3-4-3, Yann Karamoh sur le banc au profit de Nicolas De Préville : le technicien portugais a déjà fait des choix forts. Des options payantes, tant la défense à trois a bien tenu jusqu'à ce cafouillage dans les arrêts de jeu et tant l'ancien Lillois a réalisé l'un de ses matchs les plus séduisants depuis un moment. Les Girondins ont aussi accompli des enchaînements techniques probants, même si ça a manqué de spontanéité et de précision pour qu'ils débouchent sur de réelles occasions. En dehors du but, ils n'ont quasiment pas mis à contribution Tomas Koubek, preuve de leur incapacité chronique à faire mal offensivement.

Les Rennais n'étaient pas beaucoup plus en réussite dans l'avant-dernier geste, avec de nombreux contres mal négociés et des centres non repris pour quelques centimètres. Mais le problème des hommes de Julien Stéphan allait bien au-delà. Trois jours après leur élimination de Ligue Europa contre Arsenal (3-0), ils étaient éreintés physiquement et mentalement. Rien de plus logique pour une équipe qui a déjà disputé 19 matchs depuis toutes compétitions confondues en 2019. Ce nul, c'est toutefois avec les têtes que les Bretons l'ont décroché à la toute fin d'un match où ils n'avaient pas réussi grand-chose jusque-là. Il leur permet néanmoins de partir en congés avec le sentiment du devoir accompli et en position de s'offrir une fin de saison passionnante. Ce sera moins le cas pour Bordeaux. Mais l'évolution de ce groupe sous Paulo Sousa, déjà visible dimanche, sera une bonne raison de se pencher dessus.
Le film du match
20eme minute
Corner pour Bordeaux sur la droite. Basic l'enroule fort du gauche au second poteau, où Kamano se libère du marquage d'H.Traoré pour reprendre de la tête. Mais il est dans un angle très fermé et envoie le ballon dans le petit filet.

48eme minute
Décalé par Hunou, Léa-Siliki adresse un centre au cordeau du gauche en première intention. Sous la pression de M.Niang, Poundjé cherche à remettre de la tête à Costil. Mais c'est mal assuré et le ballon lobe le gardien de Bordeaux, sauvé par sa barre.

59eme minute (1-0)
Après un premier centre de Poundjé, Sabaly récupère le ballon à l'opposé. Son centre du droit est déposé sur la tête de De Préville, qui prolonge involontairement pour Kamano. Couvert par Léa-Siliki, l'attaquant bordelais bute sur Koubek à bout portant dans un premier temps avant d'ouvrir le score dans un second.

60eme minute
Sur le coup d'envoi, les Rennais se projettent vers l'avant. Bensebaini décale sur la droite pour Hunou, dont le centre à ras de terre du gauche est coupé aux six mètres par M.Niang, qui ne laisse aucune chance à Costil à bout portant. Mais l'arbitre assistant signale à juste titre une position de hors-jeu d'Hunou.

92eme minute (1-1)
Rennes profite de l'inattention bordelaise pour jouer vite un corner à deux. Le centre de Grenier atterrit sur D.Da Silva, qui dévie de la poitrine pour I.Sarr en retrait. Sa frappe est difficilement repoussée par Pablo, directement sur M.Niang, qui conclut d'une volée peu académique aux six mètres.
Tops et flops

TOP 3

Revenu en grâce ces dernières semaines, DE PREVILLE enchaînait pour la première de Paulo Sousa et a bien compris que le rebattement des cartes avec le nouveau coach pouvait bien lui être utile. Plein de détermination, il y a mis énormément de bonne volonté et de qualité balle au pied. Il a été récompensé d'une passe décisive heureuse sur l'ouverture du score.

Encore un match plein pour KOUNDE. Il a confirmé son excellente saison en brillant dans un nouveau dispositif à trois, où sa défense vers l'avant a fait des merveilles. Impeccable techniquement, il a aussi fait parler son sens de l'anticipation pour couper des trajectoires. Solide aussi dans les un-contre-un.

KAMANO n'avait plus marqué en L1 depuis le 5 décembre. Une longue disette qui a pris fin poussivement, sur une action en deux temps pour l'international guinéen, autrement discret dans ce match. Mais il a offert trois points précieux à son équipe pour assurer quasi définitivement le maintien. Peut-être le point de départ d'une bonne fin de saison pour lui.


FLOP 3

MEXER a passé un après-midi compliqué dans la défense centrale rennaise. L'international mozambicain a raté de nombreuses passes, y compris dans des zones très dangereuses, et était toujours en retard dans ses interventions. Battu aussi dans les airs par De Préville sur le but bordelais.

A force d'enchaîner les matchs, BOURIGEAUD est apparu à court de jus. Le milieu rennais a connu un déchet technique inhabituel et ne s'est pas montré aussi saignant physiquement qu'à l'accoutumée. Frustré dès les premières minutes, il a fini de sortir de son match en enchaînant les imprécisions sur les coups de pied arrêtés.

BASIC n'a pas fait que des mauvaises choses, en particulier au cours d'un premier quart d'heure de qualité. Mais il a disparu de la circulation au fil des minutes et perdu bien trop de ballons (22 sur 54 touchés). Il n'a pas forcément perdu des points aux yeux de Paulo Sousa, mais il n'en a pas gagnés non plus.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé par Eric Wattellier, toujours proche des actions et intelligent dans sa gestion du match, avec une excellente attitude. Bien aidé par son assistant pour refuser logiquement un but à Rennes pour une position de hors-jeu.
La feuille de match
L1 (29eme journée) / BORDEAUX - RENNES : 1-1
Matmut Atlantique (25 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Wattellier (6)

Buts : Kamano (59eme) pour Bordeaux - M.Niang (92eme) pour Rennes

Avertissements : Jovanovic (29eme) et Basic (67eme) pour Bordeaux - Bourigeaud (14eme), D.Da Silva (56eme) et H.Traoré (85eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune


Bordeaux
Costil (cap) (5) - Koundé (6), Pablo (5), Jovanovic (6) - Sabaly (6) puis Palencia (86eme), Basic (4), Otavio (5), Poundjé (5) - Kamano (6) puis Plasil (64eme), Briand (5) puis Sankharé (91eme), De Préville (7)

N'ont pas participé : Poussin (g), Youssouf, Karamoh, Maja
Entraîneur : P.Sousa


Rennes
Koubek (6) - H.Traoré (6), D.Da Silva (6), Mexer (4), Bensebaini (5) - I.Sarr (5), André (cap) (5), Bourigeaud (4) puis Grenier (65eme), Léa-Siliki (5) puis Del Castillo (81eme) - Hunou (4), M.Niang (5)

N'ont pas participé : L.Badiashile (g), S.Doumbia, Nyamsi, Gélin, Camavinga
Entraîneur : J.Stéphan

Vos réactions doivent respecter nos CGU.