L1 (Barrage retour) : Sans brio, Nantes se maintient

L1 (Barrage retour) : Sans brio, Nantes se maintient©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 30 mai 2021 à 20h22

Victorieux à l'aller (2-1), le FC Nantes s'est fait peur lors de sa seconde manche contre Toulouse. Malgré un revers (0-1), il évoluera bien dans l'élite l'an prochain.



Ce n'est pas la Ligue des Champions, mais ça peut s'y apparenter, sous certains aspects. La gestion psychologique entre deux manches, notamment. Si sûr de son jeu à Toulouse il y a trois jours (2-1), le FC Nantes s'est montré beaucoup moins tranchant pour ce match retour contre le pensionnaire de Ligue 2. Un second round qu'il a d'ailleurs perdu, en jouant sur un fil pendant de longues minutes, sans pour autant craquer. Il faut toujours se méfier d'une bête blessée. Surtout lorsqu'elle n'a rien à perdre. Émoussés physiquement, les Toulousains ont donné l'image d'une équipe boostée par la carotte du jour. Au pied du mur, ils avaient tout à gagner dans cette affaire. Leur attitude l'a vite démontré, avec un pressing haut d'entrée de jeu et une première situation de Diakité - hors-cadre (5e). Dewaest s'est également essayé sur une frappe lointaine mais Lafont a veillé au grain (35e).

Toulouse a entretenu le suspense

Quid des Nantais ? Plus brouillons, les Canaris ont dû se contenter de miettes, à l'image d'un tir vicieux de l'excellent Ludovic Blas, toujours prompt à secouer le cocotier (39e). Partagés entre l'idée de défendre leur avantage et celle de prendre le large, les locaux abordaient la seconde période avec un visage crispé. D'autant que l'étau s'est encore resserré à l'heure de jeu, lorsque Toulouse a fait la moitié du chemin en cassant le verrou sur une tête victorieuse de Bayo, à la réception d'un centre précis d'Adli (0-1, 60e). La jeunesse toulousaine a donc fait durer le suspense jusqu'au bout, mais la bande à Kombouaré a refermé les vannes dans le dernier quart d'heure. Et le Téfécé n'est pas parvenu à passer la seconde. Sur attaque rapide, Kolo Muani aurait même pu égaliser au terme d'un joli mouvement collectif, avant de buter sur Dupé (77e). L'expulsion de N'Goumou en fin de match après un geste d'humeur a quasiment plié l'affaire (87e). Malgré des arrêts de jeu interminables, Nantes a conservé son bien jusqu'au bout. Instant de délivrance pour un Antoine Kombouaré en larmes, qui a réussi son pari pour mettre un point final sur la saison la plus chaotique de l'histoire du club. Dans le camp d'en face, aussi, les larmes ont coulé. C'est bien le FC Nantes qui évoluera en Ligue 1 lors de cette saison 2021-22.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.