L1 : Archi dominé, Rennes renoue avec la victoire contre Strasbourg

L1 : Archi dominé, Rennes renoue avec la victoire contre Strasbourg©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 18 mai 2019 à 23h35

Entre vainqueurs d'une coupe sevrés de victoires en Ligue 1 depuis plus d'un mois, c'est Rennes qui a été le plus réaliste. Les Bretons ont remporté un match sans enjeu durant lequel ils ont été dominés sur la pelouse de Strasbourg (0-2).

Le debrief
Tout au long de la saison, certains matchs de Ligue 1 ont été ennuyants car les équipes sont trop dans le calcul. La fin de saison est souvent riche en but car les équipes se libèrent enfin une fois sauvée ou trop loin des places européennes. Ce Strasbourg-Rennes n'a pas été riche en but mais il a offert un football dont rêve tous les amoureux de ballon rond. Pas de réflexion, des offensives nombreuses, des occasions, du suspense, le public de la Meinau a pu en prendre plein les yeux. D'abord parce qu'une fois de plus l'ambiance était au rendez-vous mais également parce que le spectacle offert sur le terrain était plaisant. Bien loin de ce qui avait été proposé il y a quinze jours contre Marseille. Les Alsaciens avaient alors été pointés du doigt, considérés comme trop frileux alors que leur saison était déjà réussie. Ce samedi, le rapport de force a été bien différent contre Rennes mais le résultat n'a pas été au rendez-vous.

Dès la 12eme minute du jeu, Anthony Gonçalves a failli ouvrir le score. Et si cet honneur est finalement revenu à Benjamin Bourigeaud sur un magnifique coup-franc, les Alsaciens n'ont jamais lâché le morceau. Ils ont attaqué. Encore et encore. Les partenaires d'Adrien Thomasson ont fait le siège de la surface rennaise. Koubek a parfois été trop court mais il a pu compter sur son poteau, la maladresse alsacienne et surtout sur Damien Da Silva qui a sauvé plusieurs ballons sur sa ligne. Ce duel entre le vainqueur de la Coupe de France et l'équipe qui a triomphé en Coupe de la Ligue avait des faux airs de match à élimination directe. Pour le plus grand plaisir des supporters qui ont chanté pendant tout le match après avoir célébré le quarantième anniversaire du seule titre de champion de France du Racing. A l'entame du temps additionnel, Adrien Hunou a transformé un contre éclair en but du break. Pas suffisant pour faire abdiquer des Alsaciens qui n'ont arrêté de montrer les crocs qu'au coup de sifflet final. Les Bretons ont réalisé un petit hold-up en terre alsacienne mais dans un match pour la onzième place, le résultat de ce match risque d'être bien vite oublié. Car à ce moment-là de la saison, un point ou trois, cela ne change plus grand chose comparé au plaisir pris sur la pelouse par les joueurs et dans les tribunes par les spectateurs.
Le film du match
12eme minute
Sur un centre qui pouvait sembler trop long, Anthony Gonçalves profite d'une glissade de Mexer pour reprendre le ballon et tromper Tomas Koubek. Damien Da Silva sauve les siens en repoussant le ballon d'un tacle sur sa ligne.

24eme minute (0-1)
Benjamin Bourigeaud frappe directement un coup-franc légèrement excentré situé à 27 mètres du but strasbourgeois. Le milieu rennais trouve la lucarne de Matz Sels.

27eme minute
Sur un centre venu de la droite, Adrien Thomasson profite d'une mauvaise relance d'Hamari Traoré pour se présenter seul face à Tomas Koubek. Sa tentative en première intention est repoussée par un arrêt réflexe du portier tchèque sur sa ligne.

32eme minute
Sur un centre de Ludovic Ajorque en première intention, Adrien Thomasson surprend Tomas Koubek en coupant la trajectoire du ballon au premier poteau. Le montant du gardien tchèque permet aux Bretons d'avoir toujours l'avantage au tableau d'affichage.

46eme minute
Sur un centre en retrait venu de la droite, Nuno Da Costa tente une demi-volée des 18 mètres. Le ballon est repoussé par Tomas Koubek. Le Cap-Verdien a une deuxième chance mais cette fois c'est un défenseur qui dégage le camp rennais.

75eme minute
Un centre-tir d'Anthony Gonçalves oblige Tomas Koubek à la parade. Bien aidé par Hamari Traoré, il repousse le ballon en corner.

90eme minute (0-2)
Sur une contre-attaque, Adrien Hunou élimine Lamine Koné avec un dribble qui le met à terre et ajuste Matz Sels de près. Rennes se met à l'abri avec ce deuxième but !
Tops et flops

TOP 3

Damien DA SILVA a été héroïque. Le capitaine rennais a sauvé plusieurs ballon sur sa ligne dont une frappe de Gonçalves à la 12eme minute de jeu. En maintenant les siens dans le match, il a permis aux Bretons de se mettre en position d'ouvrir le score sur leur première occasion. Dans les duels, il a aussi été très fort face à Mothiba, Da Costa ou Ajorque.

Strasbourg a tenté pas loin de 50 centres durant ce match. Et Anthony GONCALVES a été l'origine de la majorité. Le milieu droit a été omniprésent dans le jeu. Un véritable aimant à ballon. Ce match symbolise l'importance prise par l'ancien Lavallois dans l'entrejeu strasbourgeois. Il ne lui a manqué qu'un but ou une passe décisive.

Un éclair de génie de Benjamin BOURIGEAUD a longtemps été la seule action rennaise de la rencontre. Sur un superbe coup-franc de 27 mètres, l'ancien Lensois a ouvert le score. Sa seule opportunité a été transformé en coup d'éclat. Du travail d'orfèvre sur coup de pied arrêté alors qu'il n'a pas eu la place de s'illustrer dans le jeu.


FLOP 3

Anthony CACI n'a pas pu s'illustrer durant ce match. Sur les phases offensives, Strasbourg n'est presque jamais passé par son couloir gauche. En défense, il a eu du mal à suivre Sarr, Niang et Traoré. Il est l'auteur de la faute à l'origine de l'ouverture du score rennaise.

Kenny LALA manque de jus en cette fin de saison. Tellement brillant au printemps, le latéral droit n'a pas réussi à faire la différence dans cette rencontre. Dommage car vu la physionomie du match, s'il avait su peser un peu plus, Strasbourg aurait pu avoir un résultat nettement plus favorable.

Mbaye NIANG a aussi été un des hommes en vue au printemps. Dans cette rencontre, il a marqué le pas. L'attaquant sénégalais a été muselé par la défense strasbourgeoise qui évoluait à trois dans l'axe.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Leonard n'a pas eu un match difficile à gérer. On l'a peu vu dans le match et c'est une bonne chance. Sur le coup-franc qui a amené le but, il a intelligemment suivi l'avis de son arbitre assistant pour siffler la faute d'Anthony Caci.
La feuille de match
L1 (37eme journée) / STRASBOURG - RENNES : 0-2
Stade de la Meinau (25 086 spectateurs)
Temps doux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Leonard (5)

Buts : Bourigeaud (24eme), Hunou (90eme) pour Rennes

Avertissements : Caci (22eme) pour Strasbourg - Camavinga (45eme), Koubek (83eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune


Strasbourg
Sels (5) - Lala (3), L.Koné (4), Mitrovic (cap) (4), Caci (3) - Gonçalves (6) puis Zohi (76eme), Prcic (5), Liénard (5) - Thomasson (5) puis Mothiba (64eme), Ajorque (4), Da Costa (4) puis Corgnet (83eme)

N'ont pas participé : Kawashima (g), Ndour, Carole, I.Sissoko
Entraîneur : T.Laurey


Rennes
Koubek (7) - H.Traoré (5), Da Silva (cap) (8), Mexer (6), S.Doumbia (5) - Johansson (5) puis Gélin (71eme), Grenier (5), Cavaminga (6) puis Hunou (80eme) - Bourigeaud (6) puis Léa-Siliki (65eme), Mb.Niang (4), I.Sarr (5)

N'ont pas participé : Ab.Diallo (g), Boey, Janvier, Del Castillo
Entraîneur : J.Stephan

Vos réactions doivent respecter nos CGU.