L'OM s'en est sorti à Caen mais n'est toujours pas garni

L'OM s'en est sorti à Caen mais n'est toujours pas garni©Media365

Julien Pereira, publié le dimanche 20 janvier 2019 à 19h00

Sans maîtrise mais avec un bon état d'esprit, l'Olympique de Marseille s'est imposé, ce dimanche, à Caen (0-1) dans le cadre de la 21eme journée de Ligue 1. Mais son capitaine, Dimitri Payet, est sorti sur blessure.

Le debrief
L'Olympique de Marseille est toujours malade. Et n'a même pas encore donné l'impression d'être sur le chemin de la guérison. Mais il au moins eu la bonne idée de mettre fin à une série de neuf matchs sans victoire toutes compétitions confondues, qui durait depuis le 29 novembre dernier et la claque reçue à Francfort (4-0), en Ligue Europa. Pour cela, les hommes de Rudi Garcia ont pris le dessus sur une autre équipe malade, elle aussi, et dans tous les sens du terme, puisque l'effectif du Stade Malherbe a été frappé par l'épidémie de grippe. Ce succès, acquis sans véritable conviction et parfois même avec fébrilité, leur permet de remonter au septième rang de Ligue 1, avec un match en moins.

La blessure précoce de Dimitri Payet, en première période à la suite d'un contact impliquant son coéquipier Valère Germain, est une autre preuve que l'OM n'est toujours pas garni par la réussite. Avant la sortie de son capitaine, les Phocéens avaient au moins eu la maîtrise, profitant notamment de l'excellente relation technique liant l'ex Hammer à Thauvin. Cela n'a pas suffi, pourtant, à créer des occasions dangereuses, Valère Germain ayant, comme à son habitude, évolué systématiquement dos au but. Le vent a tourné, ensuite, après la sortie du capitaine olympien et dans le sillage de Fayçal Fajr, capable de compenser, sur coups de pied arrêtés et par la qualité de son pied droit, le manque de créativité caennais.

Encore fragile, l'OM a tout de même pris un peu plus d'initiative en seconde période. Et la première a été la bonne : Strootman, très bon ce dimanche, a adressé un centre parfait pour Sanson, de plus en plus souvent meilleur à la conclusion qu'à la création. Les Phocéens ont semblé s'en contenter, même après l'exclusion de Guilbert, au risque de tout perdre sur la fébrilité de sa défense, Amavi ayant lui aussi flirté avec le rouge, et Rolando avec le ridicule en manquant une passe en retrait qui a ouvert le chemin du but à Crivelli. Heureusement, Mandanda a veillé, cette fois. Chahuté ces dernières semaines, le portier s'est repris. Comme l'ensemble du groupe. C'est un bon début.
Le film du match
12eme minute
Première action bien construite des Marseillais. A droite, Thauvin percute et transmet à Payet, plein axe à l'entrée de la surface. Le capitaine de l'OM manque son contrôle mais le ballon revient sur Bouna Sarr. Le centre du latéral atterrit sur la tête de Germain, dont le tir trop croisé envoie le ballon en touche.

28eme minute
Excellent débordement d'Armougom dans son couloir gauche. Son centre contraint Mandanda à une sortie hasardeuse. Le portier marseillais repousse du point et Bammou, à la retombée, enchaîne contrôle pied droit et frappe pied gauche. C'est largement au-dessus.

33eme minute
Coup franc bien botté par Fajr mais repoussé par Mandanda. A la récupération à 25 mètres plein axe, Ninga tente une frappe puissante mais il ne pose pas de problème au portier marseillais.

38eme minute
Après une période de construction, Ocampos hérite du ballon côté gauche. L'Argentin se dirige vers l'axe et tente une frappe enroulée, pas suffisamment pour inquiéter Samba.

41eme minute
Excellent corner tiré par Fajr. Baysse se démarque mais sa tête, puissante, passe au-dessus de la cage marseillaise.

43eme minute
Jeu à trois entre Germain, Thauvin et Strootman. Le Néerlandais avance plein axe et frappe du pied gauche. Au-dessus.

44eme minute
A la suite d'un corner, Ninga est à la retombée à un peu plus de 20 mètres mais sa reprise, trop écrasée, n'est pas dangereuse.

45+3eme minute
Tchokounté ! Sur un centre d'Armougom, Ninga remise pour son coéquipier. Le milieu de terrain enchaîne contrôle puis frappe en pivot mais Mandanda a bien suivi !

48eme minute (0-1)
But de Sanson ! Ocampos percute dans l'axe mais il est stoppé par la défense caennaise. Germain récupère et décale Strootman sur la gauche. Du pied gauche, le Néerlandais adresse un centre parfait pour Sanson, dont la tête décroisée atterrit dans le petit filet de Samba.

68eme minute
Crivelli ! Sur une touche a priori anodine, Rolando manque complètement sa passe en retrait et est pris de vitesse par l'attaquant caennais. Mais Mandanda réussit une bonne sortie dans les pieds du joueur adverse.

86eme minute
Récupération haute de l'OM : Maxime Lopez lance Thauvin plein axe d'un subtil ballon piqué. L'ailier marseillais file au but mais son tir, en déséquilibre, n'est pas cadré.
Tops et flops

TOP 3

Plutôt bon face à Saint-Etienne, SANSON n'a pas été titularisé cette fois-ci. La blessure précoce de Dimitri Payet a réparé la petite injustice et le milieu de terrain a de nouveau saisi sa chance. Même s'il n'a pas eu véritablement d'influence dans l'entrejeu, il a réussi un geste d'attaquant pour offrir cette victoire essentielle pour l'OM. C'est déjà amplement suffisant.

Caen est l'une des équipes les plus faibles du championnat, notamment parce que le niveau des individualités est un peu en dessous de la moyenne. Celui de FAJR, lui, est largement au-dessus. Le capitaine du Stade Malherbe a brillé par sa qualité technique et sa capacité à mettre le ballon là où il le fallait, notamment sur les phases arrêtées.

Très décevant en première partie de saison, STROOTMAN a beaucoup mieux débuté l'année civile. Ce dimanche, il a été précieux au moment de lancer les offensives marseillaises. Son centre pour Sanson est un bijou. Très juste techniquement, il a aussi répondu au duel physique imposé par le Stade Malherbe.


FLOP 3

Presque rassurant face à Saint-Etienne, AMAVI est retombé dans ses vieux travers. Averti pour une faute grossière en première période, il n'a cessé d'aligner les interventions à retardement ensuite. Incapable d'apporter le surnombre offensivement, il a logiquement été sorti en deuxième période, à 20 minutes du terme.

Rami absent, Payet rapidement blessé, ROLANDO aurait dû être le patron de la défense et le leader moral, puisqu'il a hérité du brassard. Au lieu de cela, le Portugais a affiché une étonnante fébrilité, notamment dans les airs où il a souvent été battu. Son erreur en deuxième période aurait pu coûter très cher si Mandanda n'avait pas réussi sa sortie dans les pieds de Crivelli.

Dans une rencontre qui s'est envenimée très tôt, GUILBERT a été le premier à tomber dans le piège du trop-plein d'agressivité. Le latéral a écopé d'un jaune évitable en première période, après s'en être pris à l'arbitre de touche, et a logiquement été exclu en deuxième.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Schneider a eu du boulot d'entrée de jeu après une légère altercation opposant Crivelli à Strootman. Il a décidé de sortir les cartons très tôt et il a bien fait. Caen avait décidé de faire mal aux Marseillais mais leurs excès ont été contenus par la bonne présence de l'arbitre.
La feuille de match
L1 (J21) : CAEN - MARSEILLE : 0-1
Stade Michel d'Ornano (19 607 spectateurs)
Temps sec - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Schneider (7)

But : M.Sanson (48eme) pour Marseille

Avertissements : Crivelli (6eme), Ninga (30eme), Guilbert (45eme et 52eme), Bammou (49eme) et Sankoh (89eme) pour Caen - Strootman (6eme), Amavi (35eme) et B.Sarr (61eme) pour Marseille

Expulsion : Guilbert (52eme) pour Caen


Caen
Samba (5) - Guilbert (3), Baysse (5), Djiku (5), Armougom (5) - Diomandé (4) puis Sankoh (85eme), Fajr (cap) (6) - Bammou (4) puis Joseph (77eme), Tchokounté (4) puis Gradit (54eme), Ninga (5) - Crivelli (4)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Mbengue, Repas, Zahary
Entraîneur : F.Mercadal


Marseille
S.Mandanda (5) - B.Sarr (5), Kamara (5), Rolando (3), Amavi (3) puis Caleta-Car (71eme) - Strootman (6), M.Lopez (5) - Thauvin (5), Payet puis Sanson (26eme) (6), Ocampos (4) - Germain (4) puis Radonjic (86eme)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Sertic, Rocchia, Mitroglou
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.