Contrarié par un Strasbourg accrocheur, Saint-Etienne se contente du match nul

Contrarié par un Strasbourg accrocheur, Saint-Etienne se contente du match nul©Media365

Raphaël Brosse, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 23h08

Saint-Etienne et Strasbourg n'ont pas réussi à se départager à l'occasion d'un match lors duquel les deux équipes se sont rendues coup pour coup (2-2).

Le debrief
« Réagissez vite... Très vite. » Avant même le coup d'envoi de la rencontre entre Saint-Etienne et Strasbourg, les Magic Fans ont annoncé la couleur. En chute libre depuis de longues semaines, humiliés par le rival lyonnais (0-5), lâchés par Oscar Garcia avant de connaître un nouveau revers fâcheux à Lille le week-end dernier (3-1), leurs protégés se savaient sous pression. Ont-ils su gérer cette situation ? Pas tant que ça, finalement... Par deux fois, les Verts ont mené au score. Par deux fois, ils ont été surpris et ont concédé l'égalisation dans la foulée. De quoi laisser des regrets à Julien Sablé, qui aurait d'ailleurs pu espérer voir ses hommes ravir les trois points en toute fin de rencontre suite à l'entrée en jeu percutante de Loïs Diony. A défaut d'avoir réussi à s'imposer, l'ASSE a néanmoins su stopper l'hémorragie et ce point du nul, s'il n'est pas satisfaisant en soi, marquera peut-être le point de départ d'une série plus positive.

Strasbourg, de son côté, a eu un peu de mal à se mettre en route. Trop perméables sur les côtés, les joueurs de Thierry Laurey ont rectifié le tir en se réorganisant en 4-2-3-1. Dès lors positionné sur le côté droit, Martin Terrier a été omniprésent, a délivré plusieurs bons centres et aurait pu ouvrir le score sans un bel arrêt de Stéphane Ruffier (39eme). Surpris par Hernani (41eme) puis Kévin Monnet-Paquet (56eme), les Alsaciens ont fait preuve de caractère pour rapidement rapidement réagir à chaque fois. Les lacunes défensives ont été comblées par une envie évidente de proposer du jeu, ce qui caractérise le Racing depuis le début de la saison. Mis sous pression en toute fin de rencontre, Jean-Eudes Aholou et ses coéquipiers se sont vaillamment accrochés à ce score de parité. Un point qui ne leur permet cependant pas de quitter la place de barragiste (18eme).
Le film du match
11eme minute
Corner pour Strasbourg. Kévin Theophile-Catherine se manque et dégage le ballon plein axe. Bakary Koné tente sa chance mais son tir passe quelques centimètres au-dessus de la barre transversale de Stéphane Ruffier.

16eme minute
Jonathan Bamba déboule sur le côté droit, entre dans la surface et centre à ras de terre. Dimitri Liénard se jette pour contrer et ne passe pas loin de tromper Bingourou Kamara, suppléé par son poteau.

17eme minute
Le match s'anime ! Le Racing part en contre et, après une belle remise de Martin Terrier, Jonas Martin décoche une frappe depuis l'entrée de la surface. Stéphane Ruffier se couche bien et capte le cuir.

26eme minute
Quelle grosse occasion pour les Strasbourgeois ! Nuno Da Costa gratte un ballon dans les pieds adverses et combine avec Martin Terrier, qu'il lance en profondeur côté droit. L'international Espoirs centre en retrait pour Dimitri Liénard, qui ne cadre pas sa reprise.

33eme minute
Discret jusque-là, Alexander Söderlund hérite du ballon à l'entrée de la surface. Cerné par plusieurs Strasbourgeois, l'attaquant norvégien parvient à se retourner et à tirer du gauche. C'est capté par Bingourou Kamara.

39eme minute
Alerté côté gauche, Dimitri Liénard centre à ras de terre à destination de Martin Terrier, qui reprend instantanément. Stéphane Ruffier doit se coucher pour repousser le ballon. Les Alsaciens sont dangereux en contre !

41eme minute (1-0)
Saint-Etienne ouvre le score ! Après un une-deux avec Kévin Monnet-Paquet, Hernani percute plein axe et expédie une lourde frappe dans le coin droit du but gardé par Bingourou Kamara. Le portier strasbourgeois est battu !

44eme minute (1-1)
Strasbourg n'a pas le temps de gamberger ! Suite à un centre venu de la droite après une coup-franc mal dégagé, le ballon traîne dans la surface et Jean-Eudes Aholou, d'une belle reprise, catapulte le cuir sous la barre de Stéphane Ruffier !

56eme minute (2-1)
L'ASSE reprend les devants ! Kévin Monnet-Paquet est lancé dans le dos de la défense et se présente face à Bingourou Kamara, qu'il crochète avant de marquer dans le but vide. Bakary Koné s'est jeté mais le capitaine strasbourgeois, qui n'a pu que toucher le ballon (de la main qui plus est), était trop court.

61eme minute
Coup-franc pour le RCSA. Dimitri Liénard s'en charge. Son tir du gauche est dévié par le mur et termine sa course sur la barre transversale de Stéphane Ruffier, qui était battu !

63eme minute (2-2)
Penalty pour le Racing ! Sur corner, Florentin Pogba ne se préoccupe pas du ballon et accroche volontairement Bakary Koné, qui s'écroule dans la surface. Jonas Martin prend Stéphane Ruffier à contre-pied et égalise !

66eme minute
Alexander Söderlund profite d'une mauvaise lecture de trajectoire de Bakary Koné pour récupérer le ballon et tirer du droit. C'est dans la niche de Bingourou Kamara.
Tops et flops

TOP 3

Plutôt décevant depuis le début de la saison, Kévin MONNET-PAQUET a parfaitement répondu présent ce vendredi soir. Passeur décisif pour Hernani (41eme), le joueur formé au RC Lens s'est ensuite distingué en inscrivant son premier but de l'exercice 2017-2018 (56eme).

Absent la semaine dernière lors de la réception de Rennes (2-1), Martin TERRIER avait visiblement des fourmis dans les jambes. L'international Espoirs a été intenable pendant les 45 premières minutes, multipliant les déboulés, adressant des centres dangereux et se créant même une jolie occasion (39eme). Il a cependant un peu baissé le pied après le retour des vestiaires.

Déjà buteur contre Strasbourg en Coupe de la Ligue, HERNANI a récidivé en Ligue 1, faisant valoir sa puissance athlétique et sa lourde frappe pour mettre les Verts sur de bons rails (41eme). Très actif au milieu de terrain, le Brésilien était en charge des coups de pied arrêtés, qu'il a dans l'ensemble plutôt bien tirés.


FLOP 3

Pas toujours irréprochable dans ses placements, Florentin POGBA a surtout commis une faute pour le moins stupide en accrochant Bakary Koné dans la surface, ce qui a occasionné un penalty transformé par Jonas Martin (63eme). Une erreur lourde de conséquences, car Saint-Etienne venait tout juste de reprendre les devants.

Pendant plus d'une heure, Alexander SÖDERLUND a erré comme une âme en peine sur le front de l'attaque stéphanoise, se contentant de quelques miettes pour mettre Bingourou Kamara à contribution (33eme, 66eme). Un rendement insuffisant de la part du Norvégien, remplacé par Loïs Diony (72eme) qui, en l'espace d'une vingtaine de minutes seulement, s'est montré bien plus utile dans le jeu.

Titularisé sur le côté droit, Jérémy GRIMM a souvent été pris de vitesse par Kévin Monnet-Paquet, sur lequel il a d'ailleurs commis une faute qui lui a valu un carton jaune (32eme). Remplacé par Stéphane Bahoken peu après l'heure de jeu (63eme).
Monsieur l'arbitre au rapport
Match correct de la part de M.Bastien, qui a sévi quand il le fallait et a accordé un penalty justifié aux Strasbourgeois (63eme). A noter cependant qu'une intervention plus que limite de Ronaël Pierre-Gabriel sur Nuno Da Costa (73eme) aurait pu mériter, elle aussi, d'occasionner un penalty...
La feuille de match
L1 (14eme journée) / SAINT-ETIENNE - STRASBOURG : 2-2
Stade Geofroy_Guichard (25 640 spectateurs environ)
Pelouse en bon état
Arbitre : M.Bastien (5)

Buts : Hernani (41eme), Monnet-Paquet (56eme) pour Saint-Etienne, Aholou (44eme), J.Martin (62eme, s.p.) pour Strasbourg

Avertissements : Diousse (10eme), Hernani (43eme), F.Pogba (62eme), Pajot (82eme) pour Saint-Etienne, Grimm (32eme), Bahoken (65eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Saint-Etienne
Ruffier (5) - Pierre-Gabriel (5) puis Janko (80eme), Theophile-Catherine (5), Perrin (cap) (6), F.Pogba (4) - Pajot (5) puis H.Maïga 86eme), Diousse (5), Hernani (6) - Bamba (6), Söderlund (4) puis Diony (72eme), Monnet-Paquet (7)

N'ont pas participé : Moulin (g), M'Bengue, Selnaes, Dias Gonçalves
Entraîneur : J.Sablé


Strasbourg
B.Kamara (5) - Lala (5), Salmier (5), B.Koné (cap) (6), Seka (5) - Grimm (4) puis Bahoken (63eme), Aholou (6), Liénard (6), J.Martin (6) puis Nogueira (88eme) - Da Costa (5) puis Blayac (83eme), Terrier (6)

N'ont pas participé : Oukidja (g), Mangane, Othon, Saadi
Entraîneur : T.Laurey

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU