Balotelli crucifie Rennes et offre un succès heureux à Nice

Balotelli crucifie Rennes et offre un succès heureux à Nice©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 19h10

Fantomatique pendant une grande partie de la rencontre, Mario Balotelli s'est réveillé à dix minutes de la fin pour permettre à Nice de s'imposer du côté de Rennes (0-1). Dominateurs en deuxième période, les Bretons peuvent avoir des regrets.

Le debrief
Ils ont eu un peu de mal à régler la mire, mais les artilleurs niçois sont désormais bien en place. Après deux cartons face à Monaco (4-0) et à Waregem en Ligue Europa (1-5), le Gym souhaitait poursuivre sur sa belle lancée à Rennes, ce dimanche. Jusque-là muets hors de leur base en L1, les Aiglons n'ont pas réussi à trouver la faille en première période malgré une maîtrise du jeu globalement supérieure à celle de leurs adversaires. Christophe Jallet a multiplié les montées dans son couloir gauche, alors qu'Alassane Plea a fait passer quelques sueurs froides à Tomas Koubek. Mais c'est bien Mario Balotelli qui a permis aux Azuréens de faire la différence. Totalement inoffensif jusque-là, l'attaquant italien n'a eu besoin que d'un ballon exploitable pour fusiller le gardien rennais et offrir les trois points à son équipe (80eme). Si spectaculaire ces derniers jours, Nice s'est donc cette fois contenté d'être efficace et de faire le travail. Et cela lui a souri.

Le Stade Rennais, de son côté, voulait décrocher son premier succès devant son public. Peine perdue. Plutôt attentistes pendant les quarante-cinq premières minutes, les Bretons ont principalement évolué en contre. Aligné en pointe aux côtés de Wahbi Khazri, Ismaïla Sarr a ainsi pu faire valoir sa vivacité et sa percussion, sans grande réussite néanmoins. Les hommes de Christian Gourcuff sont revenus des vestiaires avec de bien meilleures intentions et auraient mérité de prendre l'avantage pendant le second acte. Les joueurs du SRFC ont cependant fait preuve d'un peu trop de déchet technique pour espérer mieux. A minima, un nul aurait pu les satisfaire. Balotelli en a décidé autrement...
Le film du match
6eme minute
La première occasion est pour Rennes. D'une longue transversale, Benjamin André alerte Hamari Traoré d'une longue transversale. Le latéral breton repique et tente sa chance du gauche. C'est capté sans problème par Yoan Cardinale.

11eme minute
Ismaïla Sarr temporise avant de servir Wahbi Khazri, qui centre en première intention vers Benjamin André. Le capitaine breton touche le ballon mais sa reprise fuit le cadre.

13eme minute
Au tour des Niçois de se mettre en évidence ! A l'entrée de la surface, Pierre Lees-Melou contrôle et enroule du pied droit. Tomas Koubek écarte le danger du poing.

29eme minute
Que c'était chaud dans la surface rennaise ! Suite à un cafouillage, Alassane Plea ne passe pas loin de pousser le ballon au fond des filets. Tomas Koubek s'en sort miraculeusement bien.

31eme minute
Alassane Plea, encore ! L'attaquant niçois entraîne dans la surface, élimine Joris Gnagnon et tire. Ramy Bensebaini contre in extremis.

37eme minute
La mauvaise passe de Vincent Koziello atterrit dans les pieds de Morgan Amalfitano, à l'entrée de la surface. L'ancien Sedanais sert Ismaïla Sarr, qui ne parvient pas à reprendre correctement le cuir.

50eme minute
Ismaïla Sarr enroule sa frappe depuis l'extérieur de la surface. C'est capté sans problème par Yoan Cardinale.

52eme minute
Cela s'anime ! Morgan Amalfitano reprend de manière acrobatique un très bon centre d'Hamari Traoré et oblige Yoan Cardinale à une superbe détente ! Sur le contre, Alassane Plea élimine Tomas Koubek et marque dans le but vide. Une réalisation logiquement refusée pour un contrôle de la main de la part de l'avant-centre azuréen.

77eme minute
Quel geste de Benjamin Bourigeaud qui, à l'entrée des six mètres, tente un joli retourné qui passe juste au-dessus !

80eme minute (0-1)
Un peu contre le cours du jeu, Nice ouvre le score ! Fantomatique jusque-là, Mario Balotelli s'échappe côté droit et fusille Tomas Koubek de près. Rennes est KO debout.

 
Tops et flops

TOP 3

Dans tous les bons coups offensifs de son équipe, Ismaïla SARR a été le principal animateur de l'attaque bretonne. Rapide et percutant, comme à son habitude, l'ancien Messin n'a pas compté ses efforts. Son entente avec Wahbi Khazri est loin d'être inintéressante.
Latéral droit de métier, Christophe JALLET a rapidement trouvé ses marques dans le couloir gauche niçois. L'international français a multiplié les dédoublements en première période et a délivré plusieurs centres dangereux. Il a su assumer son travail défensif lorsque son équipe a subi les assauts rennais. Averti pour un pied haut plus maladroit que méchant.
Benjamin ANDRE a touché énormément de ballons et a été la pièce maîtresse de l'entrejeu rennais. Très actif à la récupération, le capitaine du SRFC s'est même créé une belle occasion en début de rencontre (11eme).


FLOP 3

Une fois n'est pas coutume, Jean-Michaël SERI n'a absolument pas pesé dans les débats sur la pelouse du Roazhon Park et a même écopé d'un carton jaune. Remplacé par Nampalys Mendy, qui a eu une vingtaine de minutes pour s'exprimer.
Auteur d'une partie très propre à Marseille le week-end précédent, Tomas KOUBEK n'a pas affiché les mêmes garanties ce dimanche. Le portier tchèque a eu de la réussite sur un cafouillage dans sa surface (29eme) et sa sortie complètement loupée aurait pu coûter cher si le but d'Alassane Plea n'avait pas été refusé (52eme). Il ne pouvait en revanche rien sur le but de Mario Balotelli (80eme).
Contrairement à Benjamin André, Sanjin PRCIC a été plutôt discret au milieu de terrain côté breton. Averti à la demi-heure de jeu, le Bosnien s'est montré très timide.
Monsieur l'arbitre au rapport
Bon match de la part de M.Rainville, qui a sorti son carton jaune quand il le fallait. Le but d'Alassane Plea a été logiquement refusé et il n'y avait effectivement pas pénalty pour Rennes sur l'action précédente.
La feuille de match
L1 (6eme journée) / RENNES - NICE : 0-1
Roazhon Park (24 000 spectateurs environ)
Pelouse en bon état
Arbitre : M.Rainville (7)

But : Balotelli (80eme) pour Nice

Avertissements : Prcic (35eme) pour Rennes, Saint-Maximin (45eme+2), Jallet (49eme), Seri (69eme), Lees-Melou (85eme), Souquet (90eme+3) pour Nice

Expulsion : Aucune


Rennes
Koubek (4) - H.Traoré (5), Gnagnon (5), Bensebaini (5), L.Baal (6) - Bourigeaud (6), Prcic (5), André (cap) (7) puis Lea-Siliki (86eme), M.Amalfitano (5) puis Maouassa (77eme) - Khazri (6) puis Mubele (59eme), I.Sarr (7)

N'ont pas participé : Gertmonas (g), Danzé, Nyamsi, Afonso Figueiredo
Entraîneur : C.Gourcuff


Nice
Cardinale (6) - Souquet (5), Marlon (5), Dante (cap) (6), Jallet (7) - Saint-Maximin (6) puis Walter (90eme+1), Koziello (5), Seri (4) puis N.Mendy (71eme), Lees-Melou (6) - Balotelli (5) puis Ganago (83eme), Plea (6)

N'ont pas participé : Benitez (g), Le Marchand, Lusamba, M.Sarr
Entraîneur : L.Favre

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Balotelli crucifie Rennes et offre un succès heureux à Nice
  • toto tu n es pas tj poli

  • entraineur rennais du souci en vue

  • Un résultat qui confirme la nullité de l'OM la semaine dernière avec cette composition! Bien mieux aujourd'hui avec des défenseurs qui courent et taclent, l'OM n'a pas dit son dernier mot!!!
    Et Rennes voit les saisons passer et toujours les mêmes carences!!! avec toujours le même type de joueurs!

  • les bretons et le foot c'est pas terrible.

  • Pauvres Rennais ! Depuis 5 où 6 saisons, ils se traînent comme des âmes en peine...