A Metz, Paris a cravaché, puis a déroulé

A Metz, Paris a cravaché, puis a déroulé©Media365

Julien Pereira, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 23h12

Le Paris Saint-Germain s'est imposé à Metz (5-1) ce samedi, dans le cadre de la cinquième journée de Ligue 1. Avec Kylian Mbappé, les Parisiens ont souffert jusqu'à l'expulsion d'Assou-Ekotto qui leur a facilité la tâche.

Le debrief
Contrairement aux apparences, Paris n'a pas eu tâche aisée. A Metz, les hommes d'Unai Emery ont dû patienter jusqu'à l'expulsion finalement contestable de Benoît Assou-Ekotto pour prendre le dessus sur son adversaire du soir. Pour sa première avec le maillot parisien, Kylian Mbappé n'a pas vraiment semblé perturbé. La nouvelle recrue star du club de la Capitale a provoqué le renvoi du latéral messin, avant de donner l'avantage aux siens et de participer au festival offensif complété par Edinson Cavani, auteur d'un doublé, Neymar, buteur et passeur, et Lucas Moura, entré en fin de match.

Les débats devaient porter sur l'animation offensive du PSG ? Au terme de cette rencontre, ils devraient, plutôt, se recentrer sur le gardien de but, Alphonse Aréola ayant bien failli être à l'origine d'un petit drame, en tout début de seconde période, en offrant sur un plateau un but tout fait à Emmanuel Rivière, incapable de régler la mire devant la cage vide et récompenser la belle heure de jeu des Grenats. Le score était de parité à ce moment-là mais la rencontre a complètement basculé quelques minutes plus tard, au moment où Benoît Assou-Ekotto, coupable d'un tacle agressif mais finalement juste, a laissé les siens évoluer à dix.

La suite n'a été qu'un long fleuve tranquille, Mbappé, Neymar et Cavani démontrant déjà une étonnante complémentarité offensive, même si le jeune international des Bleus et le serial buteur uruguayen ont parfois évolué dans la même zone. Mais le sens du jeu de l'un et l'instinct du buteur de l'autre devraient rapidement régler les automatismes, que Julian Draxler ne semble pas, pour le moment, pouvoir intégrer. L'Allemand n'a pas pesé, le jeu parisien ayant considérablement penché à gauche, et n'a pas participé, non plus, au festival offensif des siens. Il lui reste deux semaines, durée d'indisponibilité de l'Argentin, pour prouver qu'il mérite sa place.
Le film du match
10eme minute
Oh la triple occasion parisienne !! Sur un centre de Berchiche, Draxler puis Cavani butent sur Kawashima !!! Derrière, Neymar frappe à son tour mais il est contré par un défenseur !! C'était chaud !

13eme minute
Oh la triple occasion parisienne !! Sur un centre de Berchiche, Draxler puis Cavani butent sur Kawashima !!! Derrière, Neymar frappe à son tour mais il est contré par un défenseur !! C'était chaud !

18eme minute
Tir non cadré de Yuri Berchiche ! Après une récupération à 35 mètres, il tente sa chance de loin mais ça passe très loin du cadre.

22eme minute
Poteau d'E. Cavani !!! L'Uruguayen était à deux doigts d'ouvrir le score ! Il était à l'affût (mais hors-jeu) pour récupérer un ballon qui traînait dans la surface !

25eme minute
Oh l'excellent centre de Cohade au premier poteau vers Rivière !! Mais l'attaquant messin est devancé par la tête de Marquinhos !! Sur le corner, nouvelle action chaude contre le PSG !!!

26eme minute
Tir non cadré de Thomas Meunier ! Sur une longue ouverture de Neymar depuis l'aile gauche, le Belge tente le plat du pied sans contrôle, mais ça termine dans le petit filet extérieur !

28eme minute
Poteau d'Emmanuel Rivière !!! Sur une passe de Balliu dans la surface, Rivière est dos au but, mais parvient à pivoter et enchaîner par une frappe qui rebondit sur l'extérieur du poteau gauche d'Areola !

30eme minute (0-1)
But d'E. Cavani !!! Ouverture du score pour le PSG ! L'Uruguayen profite d'une magnifique offrande de Neymar pour éviter la sortie de Kawashima et marquer dans le but vide ! 1-0 pour le PSG !

33eme minute
Tir cadré d'E. Cavani !! Suite à une astucieuse talonnade de Mbappé, Cavani voit sa frappe stoppée par le gardien adverse.

34eme minute
Tir cadré d'E. Cavani et la magnifique parade de Kawashima !!! Somptueux arrêt sur une tête piquée de Cavani totalement seul sur un centre parfait de Mbappé depuis l'aile gauche !

36eme minute (1-1)
But d'Emmanuel Rivière !!! L'égalisation messine !!! Dossevi s'infiltre dans la surface adverse, résiste à Meunier et adresse un centre millimétré pour Rivière qui, seul au second poteau, marque de la tête !!!!

42eme minute
Tir cadré de Neymar !!! Sur un contre express, Mbappé sert Neymar dans la profondeur. Le Brésilien grille tout le monde et déclenche une frappe du gauche à ras de terre. Kawashima détourne le ballon en corner !

48eme minute
Tir non cadré d'Emmanuel Rivière !!! Oh mais quel raté énorme !!! Marquinhos met un ballon horrible en retrait pour Areola qui doit le toucher de la tête... Ce n'est pas assez puissant et Rivière n'a plus qu'à marquer, mais il tire au-dessus !!!!

58eme minute
Tir non cadré de Julian Draxler !! Sur un centre de la gauche, Draxler met un plat du pied qui frôle le poteau droit !

60eme minute (1-2)
But de K. Mbappé !!! Et voilà, le PSG n'a pas mis longtemps à enfoncer le clou ! Mbappé profite d'un mauvais dégagement messin pour reprendre victorieusement aux 20 mètres !! 1-2 pour le PSG !

62eme minute
Tir non cadré de K. Mbappé et Niakhate enlève le ballon du but miraculeusement !! Mbappé avait été servi par Neymar !

63eme minute
Tir non cadré d'E. Cavani !! Sur un centre de Thomas Meunier, l'Uruguayen tente une reprise acrobatique qui file de peu au-dessus !

69eme minute (1-3)
But de Neymar !!! Le Brésilien fait le break !!! 3 buts à 1 pour le PSG face à Metz ! Servi par Rabiot à 25 mètres, Neymar avance, n'est pas attaqué et marque d'une belle frappe du droit !

70eme minute
Tir cadré d'E. Cavani ! Sur une belle action de Mbappé, Cavani tente le lob sur Kawashima mais c'est totalement manqué.

69eme minute (1-4)
But de E. Cavani !!! Avec beaucoup de réussite, Cavani voit le ballon lui revenir dans la surface sur un contre favorable (du bras de Mbappé). Il marque du bout du pied !

87eme minute (1-5)
But de Lucas Moura !! Et de 5 pour le PSG !! Sur un centre de Meunier, le Brésilien coupe au premier poteau et, avec de la réussite, rentre dans le but avec le ballon
Tops et flops

TOP 3

Il avait tout pour se crisper, alors que tous les yeux étaient rivés sur lui. Mais au contraire, et finalement sans surprise tant il éblouit, aussi, par sa maturité, MBAPPE a bouclé un premier match plein. Après avoir provoqué l'expulsion, le jeune attaquant a donné l'avantage aux siens avant d'offrir un but (de la main) à Cavani.
Pour NEYMAR, pas question d'être éclipsé. Placé au cœur du jeu, le Brésilien a lui aussi grandement participé au festival offensif des siens. Sa passe décisive lumineuse sur l'ouverture du score a lancé un nouveau match plein, marqué par une activité de tous les instants et un but.
Et CAVANI, dans tout cela ? Fidèle à lui-même. Son instinct de buteur est resté intact malgré la constellation qui l'entoure, et le premier but, où il ne laisse pas l'occasion à Mbappé, en est la preuve. L'Uruguayen a fait vivre un calvaire à la défense messine et à Kawashima.


FLOP 3

Qu'on se le dise : ASSOU-EKOTTO n'aurait peut-être pas dû être expulsé. Mais ce carton rouge ternit une prestation de toute façon faiblarde, alors qu'il évoluait sur le côté de l'atout offensif parisien le moins remuant.
Avec l'absence de Di Maria, DRAXLER avait une occasion en or de tenir sa promesse estivale : prouver à Unai Emery qu'il pouvait, lui aussi, s'intégrer au vrombissant onze parisien. Sa performance du soir a démontré tout le contraire. Loin d'être aussi actif et décisif que ses compères d'attaque, l'Allemand a même semblé frustré, comme en témoigne le carton jaune dont il a écopé, le seul côté parisien. Et ce n'est pas un hasard si le jeu du vice-champion de France a considérablement penché à gauche.
Le vieux débat ne devrait pas tarder à refaire surface. Face à Metz, AREOLA n'a pas eu beaucoup de travail. Impassible sur le but des Grenats, il a surtout été coupable d'une grave erreur en offrant une passe décisive à Rivière, incapable de trouver le cadre avec le but ouvert. Si l'attaquant avait bien réglé la mire, les Messins auraient pris l'avantage (2-1). Le gardien parisien a de sérieux soucis à se faire.
Monsieur l'arbitre au rapport
M. Desiage a parfaitement laissé vivre une rencontre animée. Jusqu'en début de seconde période où sa décision d'exclure Assou-Ekotto, largement contestable, a complètement changé la physionomie du match.
La feuille de match
L1 (J5) : METZ - PSG : 1-5
Stade Saint-Symphorien (22 000 spectateurs environ)
Temps dégagé - Pelouse en bon état
Arbitre : M. Desiage (3)

Buts : Cavani (30eme, 66eme), Mbappé (60eme), Neymar (69eme), Lucas Moura (87eme) pour le PSG - Rivière (36eme) pour Metz

Avertissements : Draxler (41eme) pour le PSG

Expulsion : Assou-Ekotto (56eme)


Metz
Kawashima (4) - Balliu (5), Bisevac (cap.) (3), Niakhaté (3), Assou-Ekotto (2) - Cafu (4) puis Udol (58eme), Philipps (4) - Rivière(4) puis Nguette (54eme), Cohade (6), Dossevi (6) - Roux (4)

N'ont pas participé : Didillon (g), Diagne, Poblete, Jouffre, B. Fernandez.
Entraîneur : P. Hinschberger


PSG
Areola (3) - Meunier (6), Marquinhos (5), Kimpembe (6), Berchiche (5) - Thiago Motta (cap.) (5) puis Lo Celso (77eme), Rabiot (3) puis Nkunku (82eme), Mbappé (6) - Draxler (3), Cavani (6) puis Lucas Moura (76eme), Neymar (7)

N'ont pas participé : Trapp (g), Thiago Silva, Kurzawa, D. Alves.
Entraîneur : U.Emery

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
36 commentaires - A Metz, Paris a cravaché, puis a déroulé
  • Bravo à Metz pour son engagement ,c'est bien comme cela qu'il faut aborder un match lorsque l'on est outsider.
    Fan du PSG depuis 2 ans j'ai toujours du mal à comprendre une chose, quand un joueur joue comme une chèvre, pourquoi reste t'il sur le terrain plus de 75 minutes?Ca vaut pour l'EDF aussi.

  • La honte à l'équipe de Metz 5 matchs, 5 défaites. BON DERNIER AU CLASSEMENT GENERAL

  • tous club de ligue 1 devraient refuser de jouer contre ce club de parisiens qui ne jouent pas pour du foot mais simplement que pour l'argent qu'elle honte

    cool ça ferait 114 points pour le PSG sans jouer le moindre matchs !!!

    Vous êtes idiot ou vous faites semblant ?
    Parce que vous pensez que Falcao à Monaco joue bénévolement ?
    Que Fékir à Lyon, aussi ?
    Que Seri à Nice aussi ?
    Le principe d'être joueur professionnel, c'est de percevoir un salaire. Plus t'es fort, plus tu touches !! C'est comme dans les entreprises ! Le PDG touche plus que l'ouvrier spécialisé !

  • Question con à tous les présidents, entraîneurs, supporters : Pendant combien de temps allez-vous laisser le Pognon Saint Germain (FC Qatar) humilier nos clubs ?

  • encore un exploit incroyable du neymer-saint-germain qui à battu......................metz !
    la Ferrari à battu la 4L..Surprenant !...et encore, il a fallu crever un pneu à la 4l.

    La 4L a fait ce qu'il fallait pour crever...