L1 - Caen : Sans son métronome Youssef Aït Bennasser, Malherbe peut trembler

L1 - Caen : Sans son métronome Youssef Aït Bennasser, Malherbe peut trembler©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le dimanche 01 avril 2018 à 09h02

Touché à la cuisse lors du déplacement à Angers (3-0), Youssef Aït Bennasser manquera les cinq prochaines semaines de compétition. Un véritable coup dur pour le SM Caen qui perd son chef d'orchestre au plus mauvais moment. Face à Montpellier (17h00), l'international marocain devrait beaucoup manquer à ses partenaires...

Le sprint final approche dans la course au maintien et les certitudes ne sont pas légion du côté du Stade Malherbe de Caen. Habitués à faire le yo-yo en championnat cette saison, les coéquipiers de Damien Da Silva ont perdu leurs deux dernières rencontres. Une défaite face à Lyon (1-0) où les Malherbistes n'ont pas pesé, puis une autre sur la pelouse d'Angers qui a littéralement écrasé la formation normande (3-0). Alors, où en sont les protégés de Patrice Garande à huit journées du terme de la Ligue 1 ? Difficile à dire tant les Malherbistes semblent naviguer en eaux troubles en cette fin de championnat incertaine. Blessé face à Angers avant la trêve internationale, Youssef Aït Bennasser, le régulateur normand, ne reviendra pas avant la 36eme journée et la réception de l'AS Monaco. Autant dire que cette absence pourrait constituer un gros coup dur pour les Caennais.Sans Aït Bennasser, quelles sont les solutions pour Garande ?Victime d'une élongation à la cuisse, Aït Bennasser devrait laisser un grand vide dans le milieu de terrain malherbiste. Au-delà d'être l'un des piliers de la formation de Patrice Garande, le joueur prêté par l'AS Monaco possède cette qualité technique que d'autres joueurs de l'effectif ne possèdent pas. Une vision du jeu au-dessus de la moyenne pour le natif de Toul. Et pour le remplacer, les solutions ne courent pas les rues... Souvent utilisé au poste de sentinelle, Baissama Sankoh devrait prendre la place de l'ancien Nancéien dans l'entrejeu. Bien moins à l'aise techniquement, l'ancien Guingampais possède un bon volume de jeu qui pourrait servir aux Caennais dans les moments plus difficiles. D'autres solutions existent, mais les garanties ne sont pas aussi importantes. Ismaël Diomandé pourrait remonter d'un cran et Jessy Deminguet (20 ans) pourrait de nouveau avoir sa chance. Apparu 4 fois sous le maillot malherbiste, le jeune milieu de terrain possède un profil similaire à Aït Bennasser. Reste à savoir si le Stade Malherbe de Caen désire produire du jeu en cette fin de saison...Le SM Caen doit rester sur ses gardesMalgré une bonne situation au classement (13eme), les deux dernières défaites posent quelques questions sur la capacité des Malherbistes à être réguliers. Ce qui pourrait être un problème dans la lutte pour le maintien. Privé de Aït Bennasser et toujours de Mbengue (ndlr : pubalgie), les Caennais pourraient composer sans Da Silva face à Montpellier (17h00). Et face aux hommes de Der Zakarian, un résultat positif serait préférable avant une fin de championnat à haut risque. Les quatre prochaines rencontres seront face à des concurrents directs (Amiens, Toulouse, Metz, Troyes), ce qui pourrait compliquer la donne. Lors des trois dernières journées, les Malherbistes rencontreront Monaco, Nice et le PSG. Un programme corsé et délicat pour un SM Caen qui aurait la bonne idée de se mettre rapidement à l'abri...A voir aussi : >>> Toute l'actualité de la Ligue 1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.