L1 - Caen : Jean-François Fortin réagit à son renvoi en correctionnel

L1 - Caen : Jean-François Fortin réagit à son renvoi en correctionnel©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 27 septembre 2017 à 18h00

Renvoyé en correctionnel comme huit autres protagonistes de l'affaire des soupçons de matchs arrangés en Ligue 2 en 2014, Jean-François Fortin a réagi par la voix de ses avocats.

Mardi, Jean-François Fortin, le président de Caen, a été renvoyé en correctionnel par un juge d'instruction parisien, comme huit autres protagonistes de l'affaire des soupçons de matchs arrangés en Ligue 2, en fin de saison 2013-14. Le président caennais sera jugé pour corruption passive. Par la voix de ses avocats, Maître François Géry et Maître Nicolas Demard, Jean-François Fortin a réagi ce mercredi dans un communiqué publié par Ouest-France.

« Comme la Commission de la Ligue de Football Professionnel avant eux, le Parquet National Financier et le Juge d'instruction viennent de reconnaître que le match Nîmes - Caen du 13 mai 2014 n'avait pas été « truqué » et qu'aucune consigne dans le sens d'un arrangement n'avait été donnée par quiconque.

Il ne reste donc rien des accusations qui ont fait tant de mal au Club de Caen, ses dirigeants, son personnel, ses joueurs et ses supporters.

Jean-François Fortin se réjouit que cette vérité ait été enfin rétablie par la Justice.

Tout en reconnaissant que Jean-François Fortin n'avait donné aucune consigne à son staff technique et ses joueurs, le Juge d'instruction a décidé de le renvoyer devant le Tribunal correctionnel au motif qu'il aurait finalement et simplement, au cours d'une conversation téléphonique, prétendument « laissé entendre » (sic !) à son homologue nîmois son accord sur l'issue du match.

Jean-François Fortin conteste fermement cette allégation et regrette cet acharnement.

Mis hors de cause par la Commission de la Ligue de Football Professionnel, il est confiant dans la décision que rendra le Tribunal correctionnel. »

 
2 commentaires - L1 - Caen : Jean-François Fortin réagit à son renvoi en correctionnel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]