Caen peut remercier Samba

Caen peut remercier Samba©Media365

Raphaël Brosse, publié le mercredi 07 février 2018 à 21h28

Revenu au score malgré son infériorité numérique, Caen s'en est remis à son gardien Brice Samba, auteur de quatre arrêts pendant la séance de tirs au but, pour prendre le meilleur sur Metz (2-2, 2-3 t.a.b.).

Il avait déjà été décisif au tour précédent, face à Canet-en-Roussillon (1-1, 3-4 t.a.b.). Brice Samba a récidivé ce mercredi soir, sur la pelouse de Saint-Symphorien. Avant de s'illustrer au cours de la séance de tirs au but, l'ancien gardien marseillais a d'abord maintenu à flot une équipe de Caen longtemps secouée par Metz, plus entreprenant devant son public. Les Normands avaient certes ouvert le score par l'intermédiaire de Timo Stavitski (51eme) mais l'expulsion d'Hervé Bazile, qui aurait tenu des propos déplacés à l'encontre de l'arbitre (84eme) et l'égalisation d'Ibrahima Niane (85eme) ont complètement changé la physionomie de la rencontre. Sollicité pendant les prolongations, Samba n'a rien pu faire face à Nolan Roux (108eme). Mais, alors que les Lorrains semblaient avoir le match en mains et faisaient le forcing pour inscrire le but du break, Ismaël Diomandé a profité d'un contre et d'une remise de la tête d'Enzo Crivelli pour ramener les siens à hauteur (114eme).Quatre arrêts pour Samba, deux pour BeunardeauVint ensuite la fatidique séance de tirs au but. Celle-ci a surtout permis aux deux gardiens de briller. En état de grâce à Tours lors des seizièmes de finale (0-0, 1-2 t.a.b.), Quentin Beunardeau a donné le ton en repoussant le premier tir caennais, effectué par Crivelli. Mais Brice Samba lui a répondu dans la foulée en stoppant la frappe de Renaud Cohade. A 2-2, les Grenats ont eu une balle de match à négocier. Emmanuel Rivière s'est avancé... et a buté sur le portier du SMC. Celui qui est habituellement la doublure de Rémy Vercoutre a ensuite offert la victoire à Malherbe en captant le ballon sur une panenka osée mais totalement ratée de la part de Farid Boulaya. Beunardeau a réalisé deux arrêts, Samba en a effectué le double et c'est bien Caen qui rallie les quarts de finale (2-2, 2-3 t.a.b.).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Caen peut remercier Samba
  • Les messins ont surtout très mal exécuté leurs tirs aux buts. C'est assez étonnant d'ailleurs car Roux est le tireur attitré, il l'était aussi à St-Etienne quand il jouait, Cohade est un habile tireur de coups de pieds arrêtés et Rivière un attaquant plutôt adroit. Samba n'a pas réalisé un grand exploit tellement les tirs étaient mal ajustés. Il a bien fait le job c'est tout. Je ne parle pas de la ridicule Panenka de Boulaya, c'est du foutage de gueule. A ce niveau c'est une faute professionnelle. Voilà un joueur qui n'a pratiquement pas joué pendant 3 ans, qui arrive à Metz on se demande comment et pourquoi, qui a la responsabilité d'un tir au but et qui fait cette action ridicule. Dans cette posture on tire normalement et arrve ce qui arrive. Peut-être Samba aurait arrêté le tir mais pas ça, non il n'avait pas le droit.

  • j ai ecoutez le match qui etait partiellement diffusez sur r m c j ai ecoutez les tirs au but le goal de caen a ete fantastique et malgre une partie du match a 10 joueurs suite a une expulsions contre 11 messins ont s est qualifiez pour les quarts de finale de la coupe de france le maintien en divisions 1 pour l annee prochaines est quasiment assurez l equipe de football de caen est un club de football qui devient de plus en plus solide depuis 2 a 3 annee et je trouve cela formidable pour toute la region de normandie qui est une region importante de notre cher pays la france et du peuples francais signee un supporter de football de 71 ans amoureux supporter du stade rennais depuis plus de 60 ans et aimant tout les sports en general amitiee au stade malherbe de caen et a toute la normandie et a toute la bretagne bien sur et a notre cher pays a tous la france vive le sport

    Merci pour ce témoignage qui montre que le niveau en orthographe n'a pas baissé, quoi qu'on dise...

    Cher Tambour, j'apprécie comme vous, les commentaires de "football" mais permettez-moi d'être plus dubitatif sur votre constat que le niveau d'orthographe n'a pas baissé. Il a 71 ans et je suis à peu près de sa génération. Je ne pense pas être de ceux qui disent 'c'était mieux avant" mais concernant la langue française et plus particulièrement l'orthographe, force est de constater une assez grande dégradation.

  • Il va pouvoir se mettre à la place de Vercoutre qui commence à fatiguer.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]