Brest - OM : Jugé illégal, l'ANS attaque l'arrêté interdisant la venue des supporters marseillais

Brest - OM : Jugé illégal, l'ANS attaque l'arrêté interdisant la venue des supporters marseillais©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le mardi 25 août 2020 à 18h34

L'Association Nationale des Supporters a décidé ce mardi d'attaquer l'arrêté pris par la Préfecture du Finistère pour interdire tout supporter marseillais d'accéder au stade avant le match Brest-Marseille, programmé dimanche en L1.

L'opposition permanente entre les supporters et les préfets n'est pas prête de s'aplanir. Moins d'une semaine après la polémique sur l'arrêté interdisant le port du maillot du PSG à Marseille et le rétropédalage du Préfet des Bouches-du-Rhône, une nouvelle affaire vient raviver la confrontation entre ces deux entités. Déjà, ce « cas d'école » comme l'a désigné l'Association Nationale des Supporters (ANS) avait été vivement commenté et avait eu le mérite de mettre un coup de projecteur sur les conditions de traitement des supporters souhaitant se rendre dans un stade.

Lundi, le Préfet du Finistère a pris un arrêté dans le cadre de la rencontre entre le Stade Brestois et l'Olympique de Marseille. « Le dimanche 30 août 2020, de 8 h à 24 h, il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l'Olympique de Marseille ou se comportant comme tel, d'accéder au stade Francis-Le-Blé et de circuler ou stationner sur la voie publique dans le périmètre délimité », peut-on lire dans l'arrêté. Dans ce dernier, la circulation active du Covid-19 est la principale cause avancée par la Préfecture. Face à ce référé déposé devant le tribunal administratif de Rennes, l'ANS a décidé d'attaquer, pour illégalité, la décision prise par le Préfet. L'audience est prévue ce mercredi à 15 h 30. « Nous espérons une décision d'ici jeudi pour que le tribunal ait le temps de faire respecter les droits fondamentaux des citoyens de l'OM », précise l'ANS sur les réseaux sociaux.



Comme pour l'arrêté sur le port du maillot parisien à Marseille, l'Association Nationale des Supporters, pointe des erreurs de droits. Parmi elles, le fait qu'un fan de l'OM résidant à Brest ou dans le Finistère ne puisse pas se présenter au stade Francis-Le-Blé même s'il ne réside pas dans les Bouches-du-Rhône. Ce n'est pas la première fois que l'ANS attaque ce genre de décisions qui résultent très souvent sur une annulation de la décision à quelques heures du match, empêchant de ce fait, la venue des supporters adverses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.