Premier League - Tottenham : Cela se précise pour Malcom (Bordeaux)

Premier League - Tottenham : Cela se précise pour Malcom (Bordeaux)©Media365

Robert LANGER, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 16h16

Selon UOL Esporte, Tottenham n'aurait pas dit son dernier mot sur le dossier de Malcom, le milieu de terrain offensif de Bordeaux. Les Spurs pourraient débourser quarante millions d'euros, plus des bonus, pour arracher la signature de l'ancien joueur du Corinthians. Et ceci malgré la concurrence d'une flopée d'écuries européennes. Le discours de Mauricio Pochettino, le manager argentin des coéquipiers d'Hugo Lloris, pourrait faire la différence sur le dossier de l'international brésilien U23, dont le contrat expire en juin 2021.

En concurrence avec plusieurs écuries européennes, Tottenham aurait décidé de passer à la vitesse supérieure sur le dossier de Malcom (20 ans), le milieu de terrain offensif de Bordeaux. Selon UOL Esporte, Mauricio Pochettino, le manager des Spurs, aurait rencontré cette semaine l'international brésilien U23 et son entourage. Le technicien argentin serait convaincu de pouvoir hisser le natif de Sao Paulo parmi les meilleurs joueurs du monde dans les trois ans.40 M€ + des bonus pour le Bordelais Malcom ?L'actuel cinquième de Premier League serait apparemment revenu à la charge avec une proposition de quarante millions d'euros pour l'ex-sociétaire du Corinthians, auteur de sept buts et cinq passes décisives cette saison en Ligue 1. Une offre accompagnée de divers bonus pour un moment de 10 M€. L'affaire pourrait visiblement être bouclée dès cet hiver, Malcom étant prêté dans la foulée aux Girondins.Un contrat de longue durée pour le BrésilienEn cas d'accord global, le Sud-Américain pourrait parapher un bail de cinq ou six ans avec Tottenham (qui serait aussi sur la piste du Parisien Lucas Moura). Malgré les récentes déclarations de ses dirigeants, Malcom continuerait donc de se rapprocher de la sortie, et plus précisément de Londres. La dernière ligne droite ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU