Pour Bordeaux, "le boulot est loin d'être terminé"

Pour Bordeaux, "le boulot est loin d'être terminé"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 10 avril 2022 à 16h21

Après avoir abandonné la dernière place à Metz dimanche, les Girondins, totalement relancés dans la course au maintien, ne veulent pas s'enflammer, à l'image de leur entraîneur David Guion.



De retour à Bordeaux dimanche, Marouane Chamakh, présent dans les tribunes du Matmut Atlantique pour le match de la peur entre les Girondins, derniers du classement avant cette rencontre de la 31e journée, et Metz (19e), a porté chance à son ancien club, mené à la pause mais finalement vainqueur 3-1 après huit matchs consécutifs sans victoire. Ce qui lui permet d'abandonner la dernière place aux Lorrains et de se relancer complètement dans la course au maintien. Après 31 journées, les hommes de David Guion grimpent au 19e rang du classement, à un point de Saint-Etienne (18e et barragiste) et deux longueurs de Clermont (17e), premier non-relégable. Une véritable satisfaction pour l'ancien entraîneur de Reims, qui a remporté son tout premier match sur le banc des Girondins.

Guion : "C'est une première étape"

"Je suis vraiment très heureux. C'est vrai qu'on commençait vraiment à vouloir la chercher et elle nous fuyait depuis pas mal de temps. On n'avait pas vraiment toujours tout fait pour l'avoir, mais cet après-midi, cette victoire est amplement méritée. On a dominé notre adversaire, et je trouve que cette victoire est tout à fait logique, a-t-il déclaré pour Amazon Prime, avant de revenir sur le scénario de la rencontre. J'ai beaucoup aimé le caractère, parce qu'être mené 1-0 contre une équipe messine qui était très regroupée, qui a une très grosse valeur athlétique, et qui sait bien défendre, ce n'est pas toujours évident." Et si Guion reconnaît que "c'est bien d'avoir quitté cette dernière place, on est d'accord, mais le boulot est loin d'être terminé. C'est une première étape. Il y a tellement d'étapes encore qui nous attendent. Mais quand je vois l'investissement de mes joueurs, le caractère, contre une adversaire difficile à manier, je ne peux que les encourager à poursuivre." Ce qui ne sera pas évident dimanche prochain à Lyon, trois jours avant un nouveau match à six points face aux Verts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.