L1 - Bordeaux : Sabaly, Crivelli, Ounas, Mendy, Malcom... Ce qu'il faut retenir de la conf' des Girondins

L1 - Bordeaux : Sabaly, Crivelli, Ounas, Mendy, Malcom... Ce qu'il faut retenir de la conf' des Girondins©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 27 juin 2017 à 13h20

Présents ce mardi en conférence de presse, Stéphane Martin (président) et Jocelyn Gourvennec (entraîneur) ont fait le point sur le Mercato de Bordeaux. Morceaux choisis.



Après avoir recruté Benoît Costil (Rennes), Lukas Lerager (Zulte) et Alexandre Mendy (Guingamp), Bordeaux est loin d'avoir dit son dernier mot sur le marché des transferts. Comme annoncé précédemment, les Girondins ont notamment lancé des négociations pour le transfert définitif du latéral parisien Youssouf Sabaly (24 ans). « On espère que ce sera réglé rapidement, a expliqué ce mardi le président Stéphane Martin en conférence de presse. Il y a trois, quatre dossiers en cours. » En parallèle, les Marine et Blanc ont notamment activé la piste menant à Nampalys Mendy (25 ans), le milieu de terrain récupérateur de Leicester City, dont le contrat expire en juin 2020. « J'ai parlé au joueur, a indiqué, de son côté, Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur des coéquipiers de Jérémy Toulalan. On le connait bien. Il n'a pas fait la saison qu'il voulait. Bordeaux l'intéresse, on explore différentes pistes. On le connaît bien. C'est une référence en France à son poste. Le recrutement de son cousin Alexandre Mendy n'a aucun rapport. »
Malcom est intransférabe
Dans l'autre sens, Adam Ounas (Naples) et Enzo Crivelli (Angers) se rapprochent inexorablement de la sortie, même si quelques détails restent apparemment à régler (Cédric Yambéré ou encore Frédéric Guilbert apparaissent aussi sur le départ). « Il y a des discussions avancées, mais ce n'est pas finalisé, a précisé Stéphane Martin. Malcom ? Nous avons déjà dit que nous n'étions pas vendeurs malgré les sollicitations. Pablo ? Le Corinthians a une option sur Pablo jusqu'au Mercato hivernal. Ils peuvent l'activer. Comme dans toute option, on s'alignera. Le cas est simple. L'option est ferme. Il n'y a pas lieu de négocier. S'ils le veulent, ils l'achètent demain. »
Gourvennec ne pouvait pas retenir Ounas et Crivelli
Alors que Kevin Soni va être laissé libre, Jocelyn Gourvennec estime qu'il n'était pas possible de conserver Adam Ounas et Enzo Crivelli. Alors que le transfert du premier va permettre de mettre du beurre dans les épinards, le second n'avait pas l'intention de rester sous les couleurs du club au scapulaire. « Adam a eu une saison en dents de scie mais a bien fini la saison, a déclaré l'ancien coach de Guingamp. Il a bien performé en fin de saison. Aujourd'hui, il y a une belle proposition d'un club de Champions League (ndlr : le Napoli propose douze millions, plus des bonus, pour le recruter), on ne peut pas rivaliser. Lui souhaitait répondre à cette proposition-là. On lui souhaite bonne chance. Je lui ai dit que je le suivrais. Crivelli, il ne voulait plus jouer aux Girondins. Un joueur qui ne veut pas rester, il ne doit pas rester. C'est aussi simple que ça. »

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 - Bordeaux : Sabaly, Crivelli, Ounas, Mendy, Malcom... Ce qu'il faut retenir de la conf' des Girondins
  • Gourvenec et le nouveau président semblent (re)prendre efficacement les affaires des Girondins en main.
    Cette fois le recrutement semble être fait de manière très sérieuse.
    Beaucoup de bonnes décisions (pour les moyens de Bordeaux). MERCI pour les supporters et notre belle ville.