L1 - Bordeaux : Jocelyn Gourvennec revient sur son expérience aux Girondins

L1 - Bordeaux : Jocelyn Gourvennec revient sur son expérience aux Girondins©Media365
A lire aussi

Maxence Dourlen, publié le mardi 24 avril 2018 à 11h07

Dans entretien accordé à nos confrères de L'Equipe, Jocelyn Gourvennec est revenu pour la première fois sur son départ de Bordeaux. Entre amertume et regrets, l'ancien coach des Girondins fait le bilan de son expérience.

Démis de ses fonctions le 18 janvier dernier, Jocelyn Gourvennec n'était jamais encore revenu sur cet épisode avec les Girondins de Bordeaux. Dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe, le Brestois revient sur ce passage « brutal et violent » tout en faisant son autocritique. Voici les principales informations à retenir des confidences du technicien passé par l'EN Avant de Guingamp :Gourvennec : « Etre démis de ses fonctions après Caen et cette grave injustice, j'ai trouvé ça très dur..."Au soir du 16 janvier 2018, les Girondins sont au plus mal en championnat suite à une défaite terrible sur leur pelouse face au Stade Malherbe de Caen (0-2). Loin d'être transcendants au cours de cette rencontre, les Girondins sont punis en fin de match par Santini puis Rodelin.  Un but polémique pour le Croate qui a provoqué l'expulsion de Paul Baysse avant d'ouvrir la marque sur penalty. Et pour Jocelyn Gourvennec, cet épisode reste difficile à digérer... « Il y a un goût d'inachevé sur ce mois de janvier, concède-t-il. Je reste persuadé qu'on aurait fait le même type de saison qu'en 2016-17. Et être démis de ses fonctions après Caen et cette grave injustice, j'ai trouvé ça très dur...» Un souvenir encore douloureux alors que l'entraîneur bordelais s'apprêtait à se lancer dans la seconde partie du Mercato hivernal...Gourvennec : « Le départ de Pallois ? Je m'en veux. »Cédé au FC Nantes lors du dernier Mercato estival pour un peu plus de 2,5M€, Nicolas Pallois a laissé un vide du côté des Girondins. Un vide jamais véritablement comblé même si le club au scapulaire a tenté de rattraper le coup en janvier avec le retour de prêt de Pablo conjugué à la signature pour 3 ans et demi de Paul Baysse. Malheureusement pour Jocelyn Gourvennec, le mal était déjà fait... « Pour Pallois, je m'en veux. J'aurais dû insister pour qu'il reste, précise-t-il avec une pointe de regrets. Ses négociations de contrat avaient duré, et ça l'avait braqué. Il nous apportait de la force, du tempérament [...] le tandem Jovanovic - Toulalan n'a pas été solide. » Un constat lucide pour celui qui a « surprotégé ses joueurs ».Gourvennec : « Les joueurs expérimentés n'ont pas su prendre leurs responsabilités »Très rapidement pris en grippe par les supporters après une seule victoire glanée en douze rencontres entre fin septembre et fin décembre, Jocelyn Gourvennec estime avoir été esseulé lors de cette période très délicate pour les Girondins de Bordeaux. Seul face aux critiques, le Breton de 46 ans a mal vécu ce passage compliqué de son expérience avec l'actuel 11eme de Ligue 1. « Quand ça a commencé à tanguer avec quelques manifestations violentes de supporters, j'aurais aimé que les joueurs prennent le relais, cela n'a pas été le cas. Les joueurs expérimentés n'ont pas su prendre leurs responsabilités. » Confronté à la colère des supporters, Jocelyn Gourvennec a également eu du mal à vivre cette situation. « C'est aussi violent car j'ai eu la sensation qu'on ne me respectait plus...»L'épisode du selfie de Malcom avec NeymarPointé du doigt par les supporters pour son comportement, Malcom (21 ans) a certainement perdu de son insouciance depuis cet épisode. Certainement touché par toutes les critiques, le prodige brésilien a eu du mal à se remettre de l'emballement médiatique autour du selfie pris avec Neymar suite à la lourde défaite des Girondins sur la pelouse du Parc des Princes (6-2). Pour Jocelyn Gourvennec, « cette histoire a été exagérée. » Un constat similaire pour les deux autres Brésiliens, Otavio et Cafu « qui sont de bons garçons mais insouciants. Et dans un moment difficile, ils auraient dû faire un peu plus attention à leur comportement, précise le natif de Brest. Mais il n'y a eu aucune malveillance. »Gourvennec : « Aller le plus haut possible »Loin d'être abattu suite à cette expérience mitigée aux Girondins de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec préfère retenir une bonne première saison où le club au scapulaire s'était hissé à la 6eme place de Ligue 1. Et pour le Breton, pas question de perdre ses ambitions. « J'ai envie d'entraîner, de travailler sur quelque chose qui a du sens. je veux continuer mon métier dans de bonnes conditions. Essayer d'aller le plus haut possible. Je pense en avoir les capacités et les armes. » Très courtisé suite à ses six années passées du côté de Guingamp, Jocelyn Gourvennec devrait être sollicité lors du prochain Mercato estival. La seule condition pour pour le Breton sera de trouver un challenge excitant afin de repartir de l'avant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.