L1 - Bordeaux : Jocelyn Gourvennec confirmé

L1 - Bordeaux : Jocelyn Gourvennec confirmé©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le samedi 09 décembre 2017 à 14h14

Dans un entretien accordé à Sud-Ouest, le président Stéphane Martin renouvelle sa confiance à Jocelyn Gourvennec. Le coach des Marine et Blanc n'apparaît pas sur la sellette, même si un point doit être fait lors de la trêve hivernale.

Malgré la claque reçue face à Strasbourg (3-0, 17eme journée de Ligue 1), Jocelyn Gourvennec peut toujours compter sur la confiance de sa direction. A en croire Stéphane Martin, les Girondins de Bordeaux n'ont pas prévu de se séparer de l'ancien coach de Guingamp qui a été la cible d'une partie des supporters vendredi soir. « Le public était déçu, a expliqué le président des Marine et Blanc dans un entretien accordé à Sud-Ouest. Après, j'étais un peu surpris qu'il s'en prenne à Jocelyn. Il y a plein de raisons qui font qu'on en est là. Je trouve un peu dur de tout mettre sur le coach. Mais bon, que le public soit mécontent, c'est normal. Nous sommes sur une série historique dans les mauvais résultats. Donc, il y a une réaction du public. Jocelyn n'est clairement pas la bonne cible mais c'est normal qu'il y ait du mécontentement. » Martin : « Le Mercato ? On verra dans dix jours » Après avoir animé le dernier Mercato d'été (De Préville, J.Cafu ou encore Otavio ont été recrutés), le club au scapulaire se traine à la douzième place du classement, avec douze longueurs de retard sur le podium. Avec une arrière-garde qui manque cruellement de vitesse et d'autres limites qui apparaissent aujourd'hui rédhibitoires, il faut probablement s'attendre à des ajustements durant le mois de janvier. « On verra dans dix jours en fonction de là où on est, précise Stéphane Martin. On fera le bilan et l'on verra ce que l'on fait. L'objectif ? Arriver à casser cette spirale que pour l'instant nous n'arrivons pas à casser. Nous sommes une série de dix matches qui sont très mauvais. Il faut casser cette spirale et repartir de l'avant. Je ne pense pas que le classement actuel, la série actuelle représentent le niveau des joueurs. Il faut sortir de cette spirale infernale et puis enclencher quelque chose de plus positif. » Sous contrat jusqu'en juin 2020, Jocelyn Gourvennec dispose visiblement de trois matchs pour tenter rectifier le tir. Dans le cas contraire...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU