L1 - Bordeaux : Gustavo Poyet se retrouve face à un véritable casse-tête en défense centrale

L1 - Bordeaux : Gustavo Poyet se retrouve face à un véritable casse-tête en défense centrale©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 02 mars 2018 à 07h15

Arrivé sur le banc bordelais le 20 janvier dernier, Gustavo Poyet a réussi à redonner une certaine stabilité défensive aux Girondins. Au moment d'affronter Monaco pour le compte de la 28eme journée de L1, le technicien uruguayen ne sait pourtant pas de quoi sera fait son onze de départ et se retrouve avec trois hommes pour seulement deux places en défense centrale.

Les Girondins de Bordeaux ne l'auraient certainement pas parié il y a encore à peine deux mois. Depuis le départ de Jocelyn Gourvennec, remercié le 18 janvier dernier, les Bordelais n'ont encaissé que quatre buts en six rencontres de championnat. Arrivé sur le banc deux jours après le renvoi de son prédécesseur, Gustavo Poyet a instauré une certaine stabilité défensive. Avant son arrivée, les Girondins étaient plus qu'inquiétants et le rendement de la défense centrale était loin d'être à la hauteur (31 buts encaissés lors des 21 premiers matchs de L1). Si le bilan comptable suit donc également (13 points pris sur 18 possibles soit quatre victoires, un nul et une défaite), le coach uruguayen se retrouve désormais face à un problème de taille, la composition de sa charnière, qui fait tant de merveilles depuis maintenant près d'un mois et demi.Poyet : « C'est la première fois que j'ai trois défenseurs centraux comme ça »« J'ai un gros problème derrière, a avoué mercredi Gustavo Poyet en conférence de presse. C'est la première fois que j'ai trois défenseurs centraux comme ça. Je vais prendre une pièce et tirer à pile ou face (sourire). » Les trois hommes en question se nomment Paul Baysse (29 ans), Pablo (26 ans) et Jules Koundé (19 ans). Aucun d'entre eux n'était titulaire lors de la première partie de saison et pour cause. Paul Baysse a débarqué lors du dernier Mercato d'hiver en provenance de Malaga. Prêté au Corinthians pendant un an, Pablo est revenu lors de ce même marché des transferts. Début janvier, le défenseur central avait alors rencontré ses dirigeants pour discuter de son avenir, lui qui est encore sous contrat jusqu'en juin 2019 mais qui n'avait reçu, à l'époque, aucune offre. Deux mois plus tard, le voilà titulaire indiscutable au sein de la charnière bordelaise (6 titularisations pour 540 minutes jouées). Le Brésilien a évolué principalement aux côtés de son jeune coéquipier Jules Koundé, atypique jusqu'à sa taille (1,78m) et qui suscite l'admiration la plus totale de son entraîneur, qui n'exclut donc pas de lui renouveler sa confiance contre l'ASM : « Je regarde Jules tous les jours : il a un futur incroyable, il faut qu'il joue aussi. C'est bien pour l'équipe. Je déciderai en fonction de comment on veut jouer, de l'attaquant adverse ».Baysse a convaincu lors du dernier match contre NiceTitulaire à sept reprises pour 630 minutes disputées, Jules Koundé ne l'a pourtant pas été le week-end dernier face à Nice (0-0). A sa place, Gustavo Poyet lui avait préféré Paul Baysse (3 apparitions et 295 minutes jouées), revenu dans son club formateur pour s'y imposer : « Quand j'ai décidé la semaine dernière de jouer avec Pablo et Paul (Baysse), c'était parce que j'attendais Balotelli (finalement absent). Il n'est pas venu, mais je n'ai pas changé ». Egalement présent en conférence de presse, Paul Baysse, conscient de l'opportunité à saisir contre Monaco, a été interrogé sur l'importance d'avoir une bonne assise défensive face au champion de France en titre : « Déjà, si on défend bien on ne prend pas de but. Si on ne prend pas de but, on prend un point. C'est une base de bien défendre. Après, on ne joue pas pour défendre mais pour gagner. Mais forcément, pour gagner il faut forcément avoir une assise défensive, faire le travail à ce niveau-là. Ce sont des choses que l'on fait, cela part de l'attaquant jusqu'au gardien de but, à chaque ligne ce sont des choses qui sont faites. Il va falloir faire ça à Monaco parce que c'est une équipe très prolifique. Il va falloir s'accrocher, être attentifs, être concentrés et mettre un peu de folie devant pour les gêner, les mettre en difficulté et marquer des buts. » Particulièrement convaincant face à l'OGC Nice, son ancien club, Paul Baysse, barré ces dernières semaines par le duo Pablo-Koundé, ne devrait donc pas faciliter la tâche à son entraîneur lorsque ce dernier devra composer son onze de départ.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 - Bordeaux : Gustavo Poyet se retrouve face à un véritable casse-tête en défense centrale
  • Il y a du mieux à Bordeaux ,mais contre Monaco ce serait une grosse surprise s ils remportaient ce match