L1 - Bordeaux / Gustavo Poyet : " Paul Baysse va beaucoup jouer d'ici la fin de la saison "

L1 - Bordeaux / Gustavo Poyet : " Paul Baysse va beaucoup jouer d'ici la fin de la saison "©Media365

Marie Mahé, publié le lundi 19 février 2018 à 21h44

Il rêvait de pouvoir jouer dans son club formateur. Pourtant, depuis son arrivée début janvier, Paul Baysse, recruté par Jocelyn Gourvennec pour évoluer en défense centrale, n'a été que très peu utilisé, Gustavo Poyet lui préférant le jeune Jules Koundé.

Invité de l'émission « Team Duga » sur RMC ce lundi, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux s'est exprimé sur le sujet : « Paul (Baysse), c'est un joueur qui mérite de jouer en ce moment. C'est moi le problème, ce n'est pas lui. Je pense qu'il va beaucoup jouer d'ici à la fin de la saison. Il était suspendu à un moment où nous avons gagné deux matchs de suite. J'avais une décision importante à prendre, j'ai décidé de ne pas le faire jouer. C'est la seule raison, il n'y a pas autre chose. Il s'entraîne bien, c'est un leader ».Sur RMC, au lendemain de la défaite des siens contre Marseille (1-0) au stade Vélodrome, son premier revers personnel depuis son arrivée, l'entraîneur uruguayen a également été interrogé sur le jeu bordelais et a détaillé les changements qu'il souhaite adopter. En se projetant sur la suite et fin de cette saison 2017-18 de Ligue 1 (Bordeaux peut viser l'Europe), le technicien a déclaré : « La semaine dernière, j'ai demandé d'attendre trois matchs : face à l'OM, Nice et Monaco. Le match prochain contre Nice, chez nous, est vraiment très important. Si on gagne, on sera à la place où il faut être. Ce n'est pas facile. J'essaie de changer quelque chose dans le jeu, d'écarter un peu plus quand on a le ballon, de ne pas aller trop vite tout le temps. Parce qu'on va très vite ! Même à l'entraînement. Moi, j'arrête parfois les séances. Même un toro, ça va très vite ».Uruguayen, Gustavo Poyet a été interrogé sur Edinson Cavani et sur, selon RMC, la « guerre d'ego » au PSG entre Neymar et Cavani. Le technicien bordelais a souhaité prendre la défense de son compatriote : « Le problème, ce n'est pas Cavani, c'est Neymar. C'est une situation difficile pour tout le monde. Cavani est reconnu par les supporters parisiens. Et Neymar veut être le numéro un dans le monde, ce qui n'est pas possible en ce moment à cause de Messi et Ronaldo. Mais pour moi, le plus difficile, c'est pour l'entraîneur. Il doit gérer ça tous les jours ».

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU