L1 - Bordeaux / Gustavo Poyet : " J'étais sûr que Malcom n'aurait rien, parce que Mariano n'avait rien eu "

L1 - Bordeaux / Gustavo Poyet : " J'étais sûr que Malcom n'aurait rien, parce que Mariano n'avait rien eu "©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 16 février 2018 à 16h13

Gustavo Poyet ne comprend pas. Ce jeudi, Malcom (20 ans), son ailier droit brésilien, a écopé d'un match de suspension (et un avec sursis) pour simulation. Une décision que le technicien des Girondins de Bordeaux, présent en conférence de presse ce vendredi, a du mal à accepter, notamment après avoir vu le Lyonnais Mariano Diaz ne pas être sanctionné, par la commission de discipline, pour une action similaire : « Ce qui est difficile pour moi, c'est que je ne sais pas quoi dire à mon joueur. Je voulais aller dans le vestiaire pour dire à mes joueurs que ça, ce sont des choses qu'il ne faut pas faire mais que ça, tu peux le faire. Tu peux dire ça sur les deux actions ? Je ne sais pas comment vous regardez les actions mais c'est vraiment difficile.

L'entraîneur uruguayen a ajouté : « C'est important de trouver quelqu'un qui peut me dire - tout le monde, vous et moi - les facteurs pour les décisions, pourquoi l'une c'est une chose et l'autre c'est autre chose ? Si on arrive à ça, moi je suis content. S'il y a une explication factuelle de cette décision, moi je serais vraiment content. A ce moment-là, je ne saurais pas quoi dire. Si quelqu'un vient et me demande, je n'ai pas les mots pour expliquer les différences. Alors, ça c'est important. Qu'est-ce qu'il faut dire ? Je ne sais pas [...] Si Bordeaux n'a pas le même traitement que Lyon ? Je ne sais pas, je viens d'arriver et je ne connais pas toutes les histoires. Comme je l'ai dit, j'ai regardé l'action de Mariano avant et j'étais sûr que Malcom n'aurait rien, parce que Mariano n'avait rien eu. Pour moi c'était facile, vraiment facile. Hier, quand on m'a appelé dans la soirée pour me dire qu'il était suspendu, je voulais qu'il y ait quelqu'un qui me dise exactement pourquoi. C'est seulement ça. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.