L1 - Bordeaux : Costil sait comment gagner au Parc des Princes

L1 - Bordeaux : Costil sait comment gagner au Parc des Princes©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 30 septembre 2017 à 08h36

Ils ne sont pas beaucoup, comme Benoît Costil, à avoir réussi pareil exploit. Depuis l'arrivée des Qataris à Paris, le gardien bordelais s'est imposé deux fois au Parc des Princes. C'était avec le Stade Rennais. Alors forcément, au moment où Bordeaux se déplace sur le terrain du PSG ce samedi (17h00), beaucoup de regards se sont tournés vers le gardien international en Gironde.

« La première fois qu'on avait gagné là-bas c'était un scénario incroyable », se souvient Costil. Face à un PSG dans le dur depuis deux semaines, Rennes s'était imposé 2-1 en novembre 2012. Et le gardien rennais avait été expulsé après 25 minutes de jeu, les Bretons passant même à neuf après le carton rouge infligé à Jean II Makoun à l'heure de jeu ! Un an et demi plus tard, les circonstances avaient bien changé : « La deuxième fois, ils étaient déjà champions, donc je pense qu'ils jouaient avec un état d'esprit différent du nôtre, car pour nous c'était un match important pour le maintien à l'époque. »
Costil : « On serait un peu fou d'attaquer à outrance »
Pour autant, le joueur passé Sedan et Caen ne fait pas pour autant figure de bête noire du PSG. En 2016, il s'est d'ailleurs pris deux défaites 4-0 en pleine figure au Parc des Princes. Mais dans le but d'une équipe de Bordeaux en pleine confiance en ce début de saison, Benoît Costil sent ses coéquipiers capables d'une grosse performance ce samedi. A condition de respecter plusieurs consignes. « On serait un peu fou d'aller se jeter dans la gueule du loup, d'attaquer à outrance, avance-t-il. Naturellement, on n'aura pas le ballon. Même si on le veut, on l'aura moins qu'auparavant. Donc il faudra qu'on ait des lignes bien resserrées, qu'on leur laisse le moins d'espaces possibles, même s'ils arriveront à s'en créer, c'est évident. Et dès que possible, il faudra se projeter et attaquer, pour parfois les faire courir vers leur but. On a les arguments offensifs pour le faire. »
Costil : « On veut les emmerder »
Benoît Costil est un leader naturel. Au fil de ses années passées au Stade Rennais, le gardien de 30 ans a pris de la bouteille, s'est imposé, jusqu'à partager avec les Bleus l'expérience de l'Euro 2016. C'est donc avec lucidité qu'il sait que les chances de son équipe sont minces. « On prépare notre match pour essayer de leur poser des problèmes. On a travaillé, on a observé leurs buts, la manière dont ils marquent. Mais ils marquent tellement, frapper de partout, donc on ne peut pas tout travailler. C'est une grande équipe, c'est du niveau de Barcelone, du Real Madrid », concède le portier aquitain. Mais le challenge le motive forcément : « On veut les emmerder. Ce n'est pas un manque de respect que de dire ça. Si on peut leur poser des problèmes, pourquoi s'en priver ? On ne va pas aller là-bas en victimes, on ne va pas aller là-bas pour perdre. » Un discours offensif assumé. Bordeaux en avait peut-être perdu l'habitude.

 
6 commentaires - L1 - Bordeaux : Costil sait comment gagner au Parc des Princes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]