Et si Bordeaux titillait Lyon ?

Et si Bordeaux titillait Lyon ?©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le dimanche 09 avril 2017 à 12h19

Auteur d'un bon parcours depuis début 2017, Bordeaux a effectué une belle remontée au classement. De quoi nourrir des ambitions européennes et espérer coiffer Lyon sur le poteau.

Le Bordeaux cru 2017 a une meilleure saveur que 2016. En proie au doute jusqu'à la dernière trêve hivernale, les Girondins ont bel et bien pris leurs marques dans ce championnat. Seulement passés au travers face au trio de tête, les hommes de Gourvennec semblent avoir trouvé leur rythme de croisière. Et peuvent désormais espérer finir en trombe.

Seulement faible face aux gros
La lourde défaite encaissée à Montpellier le 17 décembre dernier (4-0) a semblé salutaire aux Bordelais, beaucoup plus compacts et rigoureux depuis. Ce large revers a ainsi précédé une belle série avec sept victoires, quatre nuls et trois défaites. Mais trois revers infligés par les trois équipes de tête (4-1 face au PSG, 2-1 à Monaco et 2-1 à Nice). Il faut dire que ce trio imprime une cadence infernale et bien peu d'équipes parviennent à le suivre. C'est donc face aux autres équipes que les Girondins font la différence.

Le club au scapulaire parvient même à « cartonner » ses adversaires, ce qui n'était que trop peu le cas en première partie. Caen (0-4), Guingamp (3-0), Montpellier (5-1), ou encore Metz samedi (3-0) ont ainsi fait les frais du regain de forme des hommes de Gourvennec. Comme son équipe, l'entraîneur bordelais s'est bien adapté et a enfin trouvé une équipe-type.



Une équipe plus cohérente, des jeunes qui se révèlent
Gourvennec a installé son 4-3-3 qui semble désormais immuable. Devant un Carrasso qui retrouve son niveau dans la cage, on retrouve le plus souvent la charnière Pallois-Lewczuk. Au milieu, Toulalan est chargé de protéger son arrière-garde et laisse le soin à Sankharé et Vada de procéder aux transitions offensives. Mais c'est surtout le trio offensif qui semble être prépondérant dans cette belle série bordelaise.

Un trio qui ne paraissait pas si évident au départ, alors que Rolan et Ménez semblaient avoir gagné leur place. Mais les deux hommes ont été écartés au profit de joueurs plus complémentaires. Laborde, produit du centre de formation, est ainsi aligné en pointe et est épaulé par Malcom et Kamano, joueurs vifs, techniques mais également intelligents dans leurs déplacements. Les trois éléments cumulent à eux trois 17 buts et 8 passes décisives. Et avec eux, Bordeaux peut voir loin.


L'Europe en ligne de mire
5eme du championnat, Bordeaux est à la lutte avec Marseille et Saint-Etienne pour les places européennes. Et s'est « un peu » rapproché de Lyon, à cinq points devant. Au vu de leur dynamique, les Girondins peuvent espérer retrouver l'Europe, surtout que leur calendrier ne semble pas insurmontable. S'ils doivent se déplacer à Nantes la prochaine journée, ils recevront ensuite Bastia, Marseille et iront à Dijon, Saint-Etienne et Lorient.

Avant d'aborder ce sprint final, Jocelyn Gourvennec affiche toutefois une certaine prudence. Après la large victoire face à Metz samedi (3-0), l'entraîneur bordelais garde malgré tout un œil dans le rétroviseur : « On sait la dernière ligne droite qui nous attend, il y a encore six matches. C'est serré de partout. Tout en haut, tout en bas, et derrière les trois, quatre premiers. On connait les conséquences au classement de cette victoire mais je n'ai pas envie de me focaliser sur nos adversaires proches. On se concentre sur nous, on avance. Mais on reste en progrès constants ».

 
5 commentaires - Et si Bordeaux titillait Lyon ?
  • J'ai honte comme supporter de l'OL, je n'accablerai pas Aulas qui fait bien son boulot de président. J'ai honte pour les joueurs qui ne mouillent pas le maillot, j'ai honte pour l'entraineur qui a chaque défaite répète la même chose.....La saison de l'OL est foutu et il y a intérèt à changer beaucoup de chose pour l'année prochaine, notamment la gestion des joueurs qui est faites en dépit du bon sens....l'entraineur règle ses compte en excluant les joueurs même si c'est contre l'intérèt du club.....comment avec 15 très bons joueurs ne peut on pas gagner un match....le milieu de terrain qui a toujours été le pont fort de Lyon disparait....il est certain qu'en bradant tous les joueur comme Grenier cela ne peut marcher.

    C'est vrai, la saison de l'OL est en partie ratée mais pas foutue puisqu'il y aura une place en ligue Europa à la clé. Est-ce que cette équipe aurait des chances pour la coupe aux grandes oreilles ? Si j'en crois les analyses de ceux qui connaissent le club en interne et sans présumer des transferts, il est permis d'en douter.
    Alors si comme je le lis régulièrement l'ambiance est pourrie dans le vestiaire et l'entraîneur n'assume pas ses responsabilités, que faut-il changer en priorité ? Quand le mal est profond il faut plus que changer des hommes et quelques mois pour s'en remettre.
    Précision je ne suis pas supporter de l'OL (sauf en coupe d'Europe et comme pour tous les clubs français engagés) mais comme beaucoup nostalgique des bonnes années du temps des Coupet, Cris, Juninho et consorts ?
    Alors pour mots de la fin.... bonne chance à l'OL en ligue Europa.

  • que dieu soit avec Bordeaux ..........Aulas est dans la panade

  • que le bon dieu vous entende.........tout faire pour virer la racaille Lyonnaise

    Ca y est mon bon Filanciu est de retour, nous qui le croyons complètement raide ...........

    Quand on pense qu'il croit encore en Dieu, ce rigolo........
    J'espère qu'il croit aussi au Père Noêl .....

    votre remarque est stupide et n'a rien à voir avec le sport.

  • Les calculettes chauffent, les "SI "sont de sorties, les supputations et autres vont bon train!!!!!!!!!!!!
    Qui disait que notre Championnat n'était pas fantastique (contrairement à l'Espagne, le Portugal, L'Allemagne, L'Italie , l'Angleterre, ou tout est joué en mai!!!!!!!)..................????
    3 premières places...............à définir!!
    4/5/6 ????
    18/17/16 ???
    Dans quel championnat (citer plus haut) peut on voir et vivre cela ???
    A+

  • Hum ! En l’état actuel pourquoi pas, car la dernière prestation des bordelais a été bien plus convaincante que celle des lyonnais. Mais, car il y a toujours un mais…. Analyse purement personnelle des forces en présence :
    1/ cinq pts d’écart, voire six avec la différence de buts en faveur des lyonnais à six journées de la fin, ce n’est pas rien.
    2/ à contrario, calendrier au demeurant plus favorable pour les bordelais.
    3/ si la raclée de l’OL ne doit être qu’un accident de suffisance, il n’en demeure pas moins que le jeu n’est pas terrible en dehors de la ligue Europa (analyse avant le prochain déplacement), quand dans le même temps la dynamique est bordelaise.
    4/ le banc de l’OL est sur le papier plus costaud.
    Au final, les positions ne devraient pas changer : donc avantage OL, mais quel que soit le résultat final une saison correcte pour les deux clubs, sans plus.
    Mais ce n’est que mon avis. Dom52

    oui avantage à l'OL mais il faut reconnaitre qu'il y a un énorme pb à L'OL comment se contenter de match tel que les derniers que nous avons vu ? je n'aime pas que Genesio ne se sente pas responsable de ce qui se passe. L'ambiance du vestiaire doit être nul, la gestion des joueurs est nul, tant de chose doivent être changées.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]