Dernier tour de table avant la cession ?

Dernier tour de table avant la cession ?©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 11 octobre 2018 à 09h21

A la veille d'entériner la cession des Girondins de Bordeaux, GACP, le repreneur américain, et M6 vont passer par la case du conseil de la métropole, histoire de dissiper les derniers doutes sur la reprise.

La vente aurait dû être effective depuis maintenant presque quinze jours. Seulement, les Girondins de Bordeaux appartiennent aujourd'hui toujours au giron de M6 même si ce n'est plus qu'une question d'heures. Ce jeudi en fin d'après-midi, l'actuel propriétaire et GACP, futur repreneur, vont se présenter devant les élus du conseil de la métropole. Un grand oral afin d'entériner définitivement la cession du club bordelais vendredi, chose qui aurait dû avoir lieu le 28 septembre dernier avant qu'Alain Juppé ne décide de retirer la vente de l'ordre du jour du conseil. Le maire de la ville n'a que moyennement apprécié le rapport de la DNCG dans lequel était expliqué que les dettes du club ne seraient pas totalement épongées et obligeraient à un nouvel emprunt. « Ce n'est pas un acte de méfiance mais de clarification », avait prononcé l'ancien Premier Ministre dans des propos rapportés par L'Equipe.

Si Juppé avait concédé que le « feu est orange » pour la vente fin septembre, ce dernier entretien sur le terrain politique doit en réalité permettre à Joe DaGrosa et GACP ainsi que Nicolas de Tavernost et M6 de dissiper tous les doutes apparus au fil des semaines dans ce dossier de rachat ainsi que différents points comme le possible rachat du Matmut Atlantique à la métropole bordelaise. Les élus bordelais ne souhaitent pas vivre ce qui s'est passé au Milan AC par exemple. Vendu à un repreneur chinois, le club milanais est finalement tombé aux mains du fonds américain Elliott après que l'investisseur venu de Chine n'a pas respecté ses obligations bancaires. Alors que les Girondins reprennent du poil de la bête sur le terrain sportif, le flou est toujours présent en coulisse. Les nuages devraient s'estomper en fin de journée à moins qu'un avis de tempête ne découle de cet entretien de la dernière chance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.