Bordeaux : Soir de première pour De Préville

Bordeaux : Soir de première pour De Préville©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 07h07

Le public lillois mettra deux semaines de plus pour comprendre ce qu'il a perdu. Ce vendredi soir (19h00), il verra pénétrer Nicolas De Préville sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy.

Comme tous les week-ends ou presque depuis un an. Sauf que cette fois, ce sera sous le maillot adverse, celui de Bordeaux en l'occurrence, où le joueur de 26 ans a été transféré la semaine dernière, dans la dernière ligne droite du Mercato. Pourtant, l'ancien Rémois était le meilleur buteur du LOSC depuis le coup d'envoi de la saison 2017-18, avec deux réalisations.

Gourvennec est déjà sous le charme
Alors du côté de Bordeaux, on se réjouit de l'arrivée d'un attaquant qui restait sur une première saison de Ligue 1 dans le Nord à 14 buts (dont 11 sur la phase retour). En conférence de presse, Jocelyn Gourvennec n'a pas eu besoin de surjouer au moment de décrire les qualités de son dernier renfort. « C'est un garçon qui comprend tout très vite, on n'a pas besoin d'expliquer les choses plusieurs fois avec lui. J'ai l'impression qu'il est là depuis un moment, décrit l'entraîneur bordelais, visiblement déjà conquis. Il a joué une demi-heure contre Eibar (0-0, match amical), il s'est fondu dans le collectif tout de suite. Il se déplace très bien, il est malin, rusé, il est adroit. Pour moi, c'est un joueur très collectif et ça c'est fondamental. » Car les Girondins avaient besoin d'un attaquant de pointe pour espérer lutter pour les places européennes cette saison. Non pas quantitativement, mais qualitativement.

Laborde et Mendy n'ont pas donné satisfaction
Au Haillan, on estime en effet que Gaëtan Laborde et Alexandre Mendy n'ont pas donné satisfaction depuis la reprise. Résultat, il y a maintenant embouteillage devant avec trois joueurs pour une seule place, et un concurrent (De Préville) qui se détache nettement. « Il y a des choix à faire, ne cache pas Jocelyn Gourvennec. Quand on a un effectif quasiment au complet, les choix sont plus difficiles pour l'entraîneur mais c'est ce qu'on voulait, c'est bien. C'est une concurrence en bonne intelligence. On se respecte tous, je trouve que l'état d'esprit est très bon. Cela fait partie de leur métier. » Et malgré la présence de De Préville, Laborde et Mendy, l'entraîneur aquitain n'envisage pas un changement de système.  « Je trouve que l'équipe a de bons repères dans ce 4-3-3. » Lille sait au moins à quoi s'attendre...

 
3 commentaires - Bordeaux : Soir de première pour De Préville
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]