Bordeaux : Lopez ne compte pas partir en cas de relégation

Bordeaux : Lopez ne compte pas partir en cas de relégation©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 01 mai 2022 à 22h25

Après la nouvelle défaite de Bordeaux ce dimanche, la président Gérard Lopez s'est voulu rassurant face à la presse, même si les Girondins se rapprochent d'une relégation en Ligue 2.



Les semaines passent et les mauvais résultats s'enchaînent pour Bordeaux. Déjà battus ces dernières semaines par Lyon (6-1) et Nantes (5-3), les Girondins ont cette fois été dominés par Nice ce dimanche (0-1), lors de la 35eme journée de Ligue 1. Au Matmut Atlantique, Andy Delort a profité d'un raté de Tom Lacoux pour offrir la victoire aux Aiglons et ainsi rapprocher les locaux de la relégation à l'échelon inférieur. En effet, avec 27 points, l'équipe dirigée par David Guion compte toujours quatre longueurs de retard sur Saint-Etienne, actuellement barragiste (17eme). Après ce 18eme revers de la saison en championnat de France, Gérard Lopez s'est exprimé en zone mixte. « C'est triste, aussi pour les gens du club, pour les supporters qui restent derrière le club. Et même triste pour les joueurs. Je ne peux pas rentrer dans le vestiaire et faire une scène parce qu'ils n'ont pas lâché », a notamment déclaré le président et propriétaire du club.

Lopez veut encore y croire

« Quand on perd son foot, c'est compliqué. Et on le perd parce que c'est la tête, pas parce qu'on ne sait plus jouer. On a encore des opportunités mais qui nous sont données par les autres équipes qui sont devant nous. Finalement, on est en vie grâce aux autres. A un moment, il faudrait qu'on soit en vie grâce à nous-mêmes, a par la suite expliqué Lopez, dans des propos repris par RMC Sport. C'est triste de se dire que ce club pourrait descendre mais si c'est le cas, je serai là. Maintenant, je l'ai dit, l'objectif est de se maintenir et de continuer à travailler. » Alors qu'Admar Lopes, le directeur technique des Girondins, expliquait dernièrement que « tout le monde était coupable » de cette situation, le Luxembourgeois ne compte pas abdiquer si facilement. Pour espérer se maintenir en Ligue 1, Bordeaux va devoir faire le plein de points lors des trois derniers matchs (à Angers, contre Lorient et à Brest).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.