Bordeaux : Les propriétaires lorgnent un club anglais

Bordeaux : Les propriétaires lorgnent un club anglais©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 27 septembre 2019 à 18h05

Le propriétaire de Bordeaux, le fonds américain GACP, pourrait racheter Newcastle, d'après le Daily Mail.



L'investissement de GACP dans le football européen pourrait ne pas se limiter à Bordeaux. Après avoir racheté les Girondins l'année dernière, le fonds américain est impliqué dans un projet de rachat de Newcastle, comme le révèle le Daily Mail. La figure de proue de plan se nomme Peter Kenyon, ancien dirigeant de Manchester United et de Chelsea qui avait déjà formulé une première offre rejetée en début d'année. Une proposition d'un montant global de 300 millions de livres (environ 335 millions d'euros) a été formulée à Mike Ashley, l'actuel propriétaire des Magpies. Ce dernier recevrait 140 millions d'euros dans l'immédiat et le reste de la somme sur les trois années à venir, avec des intérêts s'élevant à 3%. Le consortium acheteur prévoit aussi d'injecter immédiatement près de 60 millions d'euros dans le club pour ses frais de fonctionnement. Boss de Sports Direct, revendeur de vêtements de sport qui continuerait de s'afficher à Saint James' Park jusqu'au terme de cette période de trois ans, Ashley devrait donner sa réponse sous une dizaine de jours.

Newcastle aligné sur la même politique de « trading » que Bordeaux ?

Joe DaGrosa, qui dirige GACP Sports et Bordeaux, est partie intégrante du projet, comme David Neithardt et surtout Hugo Varela, qui sert de conseiller sportif au club girondin. Dans une lettre d'intention de 46 pages, Kenyon et le fonds américain détaillent leur projet. Ils ambitionnent notamment d'installer Newcastle dans le Top 10 de Premier League et souhaitent mettre en place une politique claire sur le marché des transferts. A savoir prolonger l'expérience du « trading » en cours chez les Girondins, après avoir été popularisé en France par Monaco ou Lille. Pour rappel, cette stratégie consiste en l'achat de joueurs le plus souvent jeunes avec un fort potentiel économique à la revente avant de réinvestir ce gain dans la consolidation de l'effectif. Un objectif qui ira avec la venue d'un chef du recrutement spécialisé dans ce domaine. Actuel manager des Magpies et sous le feu des critiques des supporters, Steve Bruce est soutenu par le consortium. Mais le coach a refusé de s'exprimer sur ce sujet brûlant vendredi en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.