Bordeaux : Le coup de gueule d'Adli

Bordeaux : Le coup de gueule d'Adli©Media365
A lire aussi

Joana Guerra Mota, Media365, publié le lundi 15 février 2021 à 12h09

Après le match nul de Bordeaux face à Marseille dimanche (0-0), le jeune milieu des Girondins Yacine Adli a poussé un coup de gueule en conférence de presse d'après match, déçu de la prestation de son équipe.

Malgré les deux cartons rouges reçus par des joueurs l'Olympique de Marseille (Dario Benedetto et Leonardo Balerdi) peu avant l'heure de jeu, Bordeaux n'a pas réussi à s'imposer dimanche soir en clôture de la 25e journée de Ligue 1 (0-0). Une grosse déception pour les joueurs bordelais, qui avaient enfin l'occasion de s'imposer après quatre défaites consécutives. En conférence de presse d'après match, Yacine Adli a évoqué sa frustration : « Pour être une équipe du haut de tableau, il faut qu'à tous les étages ça joue le haut de tableau. Il faut que tout monde soit conscient que pour jouer le haut de tableau il faut être exigent. C'est dans le travail quotidien qu'il faut mettre cette exigence-là ». De quoi faire douter le jeune milieu de terrain (20 ans) : « C'est une frustration, mais on est toujours à la limite, c'est compliqué. Au bout d'un moment, il n'y a pas de surprise. On a l'impression que tout est tiré par les cheveux. Il y a des moments où on se dit : "oui on peut", et puis on se dit : "bah en fait non". Il manque quelque chose. Où ? Je ne sais pas. Il en manque à tous les niveaux ». 


Entre espoir et confiance

Malgré tout, Adli essaye de garder confiance : « Quand on regarde les équipes au-dessus de nous, on est Bordeaux, il y a moyen d'aller grappiller quelque chose ». Pour lui, « il faut que tout le monde se remette au travail et puis ça va arriver. Il n'y a pas le feu au lac, mais aujourd'hui on ne peut pas prétendre être européen ». Et pour cela, les Girondins de Bordeaux doivent mettre fin aux « ondes négatives » et aux « conflits en interne et en externe » qu'Adli dénonce. Heureusement, les joueurs bordelais peuvent compter sur leurs supporters, qui étaient venus les soutenir la veille au Haillan : « Hier (samedi, ndlr), on a pu avoir les supporters. Ça nous a fait du bien ». Pour la 26eme journée de Ligue 1, Bordeaux (11e) se déplace le 21 février à Nîmes. Les Bordelais sont à cinq points de Rennes (5e), et gardent donc l'espoir de jouer une compétition européenne la saison prochaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.