Bordeaux : La colère de Bedouet

Bordeaux : La colère de Bedouet©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 12 janvier 2019 à 23h10

L'entraîneur de Bordeaux Eric Bedouet était remonté après la défaite de son équipe à Nice samedi soir (1-0). Dans son viseur : le VAR et le manque d'efficacité de ses attaquants.

Eric Bedouet n'est pas du genre expansif. Alors quand l'entraîneur bordelais est énervé, ça se voit. Samedi soir, en conférence de presse, l'ancien préparateur physique de l'équipe de France était remonté après la défaite de son équipe à Nice (1-0). Dans son viseur : le VAR et le manque d'efficacité de ses attaquants. « Il y a beaucoup de regrets et il faut qu'on apprenne à mettre des buts. Je ne vais pas m'étendre sur le penalty. Je ne veux pas en parler. Cela m'a gonflé. C'est abominable. On a le VAR maintenant... C'est incompréhensible. À quoi sert-il ? Mais je n'en parle pas. C'est fini. On a perdu », a soufflé l'entraîneur des Girondins en référence au penalty victorieux transformé par Allan Saint-Maximin après une faute très discutable de Vukasin Jovanovic.

Bedouet : « On n'est pas en amateur »


Avec une seule victoire sur leurs neuf derniers matchs de championnat, les Girondins de Bordeaux sont dans le dur et se rapprochent dangereusement du bas du classement. Eric Bedouet refuse de s'affoler mais insiste sur la nécessité de faire preuve de davantage d'application dans le dernier geste. « On fait une bonne première mi-temps et on doit revenir à la marque. À un moment donné, il faut marquer et tuer le match. On n'est pas en amateur. Il faut marquer le coup. C'est un problème récurrent, a tonné l'entraîneur des Marine et Blanc. Mais ce match-là, on ne doit pas le perdre. Car les joueurs ont fait le maximum. Mais dès qu'on arrive dans les 30 mètres, c'est compliqué... » Bordeaux tentera de se rattraper mardi à Angers en match en retard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.