Bordeaux : L'ancien propriétaire des Girondins ne cache pas son inquiétude

Bordeaux : L'ancien propriétaire des Girondins ne cache pas son inquiétude©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 07 septembre 2019 à 17h25

Ancien propriétaire des Girondins de Bordeaux, le groupe M6 s'est inquiété de la gestion du club par son repreneur Joe DaGrosa au travers d'une lettre de son président, Nicolas de Tavernost.

Onzième de Ligue 1 avec cinq points au compteur, Bordeaux réalise un début de saison correct mais pas très emballant, en dépit d'un dernier match intéressant sur la pelouse de Lyon juste avant la trêve internationale (1-1). Mais en Gironde, la gestion du nouveau propriétaire Joe DaGrosa fait causer. L'Américain a pris la parole cette semaine pour tenter de rassurer les supporters marine et blanc, mais ces derniers se sont fendus d'un communiqué après la clôture du Mercato d'été pour faire part de leurs interrogations quant à la gestion du club. « Ce Mercato d'été s'est achevé avec un goût amer. Si certaines acquisitions sont intéressantes et encourageantes, ce sont davantage les promesses non tenues qui ont creusé un sentiment de frustration bien légitime dans les rangs des fans bordelais », écrivent les Ultramarines, qui promettent « une vigilance de tous les instants dans les mois à venir ».

La mise en garde des supporters bordelais n'est pas restée sans suite. Dans les colonnes de Sud-Ouest, on apprend que l'ancien propriétaire du club aquitain, M6, a envoyé une lettre à la nouvelle direction pour obtenir des réponses. Nicolas de Tavernost, qui rappelle que le nouvel actionnaire américain s'était engagé à injecter 80 millions d'euros (sur deux ans), souhaite « clarifier l'évolution des engagements financiers de GACP ». L'ancien patron des Girondins de Bordeaux écrit qu'il n'a « pas eu connaissance d'investissement(s) significatif(s) faits par le club », ce qui le laisse songeur. En septembre 2018, Joe DaGrosa avait effectivement avancé le chiffre de « 80 millions d'euros », précisant même que le montant n'était « pas énorme » mais que GACP souhaitait « investir de façon intelligente ». Pas sûr que la missive de Nicolas de Tavernost soit de nature à rassurer les plus sceptiques supporters bordelais...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.