Bordeaux / Adli : " On n'est pas dans Koh-Lanta "

Bordeaux / Adli : " On n'est pas dans Koh-Lanta "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 22 avril 2021 à 20h50

Présent ce jeudi en conférence de presse, Yacine Adli, le milieu de terrain de Bordeaux, a tenu à calmer le jeu face à la presse concernant de possibles tensions au sein du vestiaire des Girondins.



Alors que Bordeaux vit une période assez compliquée sur le terrain, mais également en coulisse, Yacine Adli a tenu à clarifier les choses ce jeudi en conférence de presse. « Bien sûr qu'en ce moment ce n'est pas facile pour nous mais on a vu et lu des choses. Cela n'a pas été l'anarchie non plus ! Selon certains, c'était Bagdad dans les vestiaires ! Il ne faut pas croire que c'était la guerre et il faut arrêter de croire tout ce qui se dit ! Il y a toujours eu du respect entre nous. Il y a eu des histoires comme dans tous les groupes. Le seul truc, c'était l'épisode de Laurent Koscielny (avec Ben Arfa, ndlr) pour Marseille, mais, même là, c'était une prise de parole du capitaine. Il n'y avait rien, pas d'animosité. Il faut rendre les gens fiers, ceux qui travaillent aussi pour ce club immense. On a créé ce contexte. Au début, on se disait que quelqu'un voulait nuire au vestiaire mais avec du recul, on se demande ce qui s'est passé de grave. Rien. Il n'y a aucun clan, on n'est pas dans Koh-Lanta », a notamment lâché le milieu de terrain.

« On s'est mis tout seul dans cette situation »

« On s'est mis tout seul dans cette situation. Ce contexte nous a amené à nous égarer du sportif. Des tensions qui n'ont pas lieu d'être en internes sont nées. (...) Je n'ai pas peur car je fais ce que je rêve depuis petit. Certes, je rêve de matchs à enjeux pour gagner des choses. Aujourd'hui, c'est un match à enjeu pour jouer le maintien, je fais ce métier pour ces matchs-là, a également expliqué Adli, en conférence de presse, avant de se rendre à Lorient. J'ai envie de montrer que j'ai le caractère pour jouer ces rencontres. J'ai envie de jouer ce match. Aujourd'hui, il nous faut prendre entre trois et six points en cinq matchs. Si on n'en est pas capables, c'est qu'on n'est pas fait pour cette Ligue. Il faut gagner, tout simplement. Il faut qu'on aille faire un gros match tous ensemble. » En attendant, Bordeaux (16eme) aurait tout intérêt à imiter Koh-Lanta et à s'imposer ce dimanche pour s'octroyer un peu de confort et une certaine immunité en cette fin de saison, et ainsi éviter de lutter jusqu'au bout pour le maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.