Avant la réception de l'ASM, Gourvennec a tapé du poing sur la table

Avant la réception de l'ASM, Gourvennec a tapé du poing sur la table©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 28 octobre 2017 à 08h18

Très énervé par la défaite contre Amiens samedi dernier (1-0), Jocelyn Gourvennec a haussé le ton face à ses joueurs cette semaine. Et pour repartir de l'avant, Bordeaux devra réussir un petit exploit contre Monaco ce samedi après-midi (17h00).

Considéré comme un sérieux outsider avant la trêve internationale, Bordeaux est rentré dans le rang. Espérée comme un accident, la lourde défaite contre le PSG fin septembre (6-2) a été suivie d'un match nul contre Nantes (1-1) et d'une défaite surprise contre Amiens le week-end dernier (1-0). Un revers qui a laissé des traces au Haillan. Plutôt calme après le match en conférence de presse, Jocelyn Gourvennec a retrouvé les médias avec davantage de colère ce jeudi. Après avoir analysée à froid la prestation de ses troupes lors de match délocalisé au Havre, l'entraîneur aquitain a trouvé une longue liste de reproches à leur faire. Et l'a bien fait comprendre devant la presse. « On a fauté. Ce n'est pas acceptable. Il a fallu remobiliser tout le monde et reprendre les bases », a insisté l'ancien coach guingampais.
Pellenard : « Un coup de gueule pour remettre les pendules à l'heure »
Que les Girondins chutent contre Amiens est une chose qui passe déjà très mal. Mais qu'ils s'inclinent en étant dominés dans l'abnégation, ça ne passe pas. « Ça ne me plaît pas du tout », fulminait encore Jocelyn Gourvennec jeudi. « J'ai mis une cartouche aux joueurs. Mais une fois que c'est dit, il faut repartir au travail. » Le vocabulaire est volontairement cru. Et le message semble avoir été reçu par les joueurs bordelais. « Forcément, après un match un peu moins bien, le coach nous a remis les bases dans le vestiaire, a développé Théo Pellenard. C'était un coup de gueule pour remettre les pendules à l'heure au niveau du collectif. Il y a des moments où on est moins bien dans une saison. »
Gourvennec : « Retrouver une organisation cohérente et rigoureuse »
Et Bordeaux connait l'un de ces moments de doute. Désormais septième au classement, le club au scapulaire n'a en plus pas de temps à perdre puisque Monaco, Rennes et Marseille se dressent sur sa route. Des adversaires contre lesquels les Bordelais ne pourront pas monopoliser le ballon et dominer à outrance comme cela a pu être le cas par le passé cette saison. Alors il va falloir serrer les vis, retrouver un bloc compact pour éviter d'autres désagréables surprises. « C'est comme ça, avec une organisation cohérente et rigoureuse qu'on arrivera à mettre en place notre jeu offensif. Tout part de là », insiste à ce sujet Jocelyn Gourvennec.

 
1 commentaire - Avant la réception de l'ASM, Gourvennec a tapé du poing sur la table
  • Sans Malcom ce club n'est rien !! Donc il peut taper du poing sur la table autant qu'il le veut ça ne changera rien !!
    Du mal à se positionner dans les 3 premiers dans le 5ème championnat européen c'te honte !!! Videoton qui vous donne le bonjour !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]