Après leur belle performance contre Marseille, les Girondins veulent enchaîner

Après leur belle performance contre Marseille, les Girondins veulent enchaîner©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le samedi 25 novembre 2017 à 09h30

Au bord de la crise de nerf avant la réception de Marseille dimanche dernier, le groupe bordelais revit après un match nul frustrant mais encourageant. Reste désormais à retrouver le chemin de la victoire à l'extérieur.



C'est le genre de match nul qui équivaut d'habitude à une défaite. Dimanche dernier, à l'issue de la rencontre entre Bordeaux et Marseille (1-1), les Girondins avaient de quoi être abattus après avoir vu Morgan Sanson égaliser sur la dernière action d'un match globalement maîtrisé par les locaux. Et pourtant, une fois le cap des réactions à chaud passé et la polémique sur l'arbitrage mise de côté, l'analyse de la rencontre a laissé place à beaucoup plus d'enthousiasme dans les rangs bordelais. Car ce classique du Championnat de France a permis à Jocelyn Gourvennec et ses hommes de mettre fin à une série de trois défaites consécutives, mais aussi et surtout de se rassurer dans le contenu. Dans ce sens, hormis ce manque de lucidité (et de réussite, certes) sur cet ultime coup franc de Mandanda, la défense girondine était restée parfaitement hermétique. Le trio du milieu de terrain, composé de Lerager, Otavio et Sankharé, a donné satisfaction et clairement pris l'ascendant sur un entrejeu olympien amputé de Luiz Gustavo. Enfin, offensivement, malgré un Malcom irrégulier, Kamano a fait beaucoup de mal à la défense marseillaise par la variation de ses courses et de ses prises de balles. Et surtout, De Préville a enfin débloqué son compteur avec son nouveau club, en ouvrant le score d'une très belle frappe en début de match.

De Préville, le déclic attendu ?

La prestation individuelle de l'ancien Lillois est peut-être la meilleure nouvelle de cette soirée pour Bordeaux...et pour Gourvennec, qui n'a pas manqué de souligner sa satisfaction à ce sujet en conférence de presse, jeudi, avant le déplacement à Caen. « Je pense que ça l'a libéré, un attaquant à toujours envie de marquer. Quand il ne marque pas, il y a toujours un peu de doute. Mais comme il travaille très bien et qu'il a la mentalité, il est récompensé. A partir du moment où il a pris la main en marquant un magnifique but, il faut qu'il garde confiance là-dessus. C'est un garçon qui est très apprécié, s'investit beaucoup, s'entraîne merveilleusement bien, est très pro et est aimé de ses partenaires. » Pas loin d'être une déclaration d'amour à un joueur qui, s'il se met à empiler les buts, pourrait faire redécoller Bordeaux. Malcom est en effet le meilleur buteur du club avec cinq réalisations, devant Sankharé (4), Kamano (2) et Mendy (2), alors que tous les autres buteurs n'ont connu ce bonheur qu'à une seule reprise. Insuffisant pour lutter avec les meilleurs sur la durée. Bordeaux a clairement besoin d'un buteur et De Préville a été recruté pour être celui-ci. Il pourrait prouver toute l'étendue de son talent après avoir marqué une période d'adaptation, comme à chaque fois qu'il change de club.

Gourvennec : « On a vu des joueurs plus pétillants cette semaine »

Collectivement, individuellement, il y a donc du mieux en Gironde. Et cela se ressent dans l'ambiance au sein du groupe, comme l'a confié l'ancien coach de Guingamp : « Ça a aéré les têtes. On a vu des joueurs plus relâchés, plus pétillants cette semaine. Il faut se servir de ce match là pour avancer, en maintenant le niveau d'intensité mis dès le début. On est partis sur plus de positif et un meilleur collectif sur le match de Marseille, et ça doit être le début d'une série. C'est bien d'avoir retrouvé du dynamisme, de la part de tous ». De grosse pression, l'ambiance s'est muée en optimisme. Ce match de la 13eme journée avait en effet des allures de dernière chance pour le technicien breton. Il a finalement ouvert la porte à un renouveau.

Bordeaux veut se remettre à l'endroit à l'extérieur

Un renouveau qui devra obligatoirement être confirmé à Caen, samedi (20h), chez l'actuel sixième de Ligue 1. Une équipe difficile à manœuvrer à domicile...alors que Malcom et sa bande patinent à l'extérieur. « On a raté nos trois derniers déplacements, et on doit réussir le quatrième. Il faudra être présent dans l'intensité, dans les duels », a prévenu Gourvennec, qui veut aussi éviter tout relâchement face à une équipe supposée plus abordable. Après avoir pris deux points sur ses six derniers matchs, le neuvième du championnat doit transformer ce match nul contre l'OM en acte de renaissance. Et non pas en faire une simple illusion au milieu d'une période de crise. Ce qui serait une deuxième victoire de la saison à l'extérieur, après un succès à Toulouse (0-1) à la mi-septembre, ferait office de grand bol d'air.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Après leur belle performance contre Marseille, les Girondins veulent enchaîner
  • Faut arrêter de se la raconter c'est Plus Marseille qui a déjoué que l'inverse si Gustavo pas suspendu bordeaux aurait perdu et on verra contre des clubs lambda sans motivations si vous allez gagner !

  • Un match nul contre Marseille une belle performance? Le journaliste qui a écrit çà devrait être licencié.

  • Si vous considérez que faire match nul à domicile est une belle performance, ce n'est pas étonnant que le championnat de France soit aussi nul !!!!! Bordeaux est une équipe qui ne mérite pas sa place en L car cette équipe est incapable d'aligner trois matches corrects. Elle gagne (des fois) contre une grosse équipe mais se fait battre presque systématiquement par celles du bas de classement. Deux ou trois saisons en L seraient bénéfiques à l'égo surdimensionné des cette équipe !!!!!