L1 - Bastia : Le Sporting joue sa survie à Fos-sur-Mer

L1 - Bastia : Le Sporting joue sa survie à Fos-sur-Mer©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 29 avril 2017 à 07h40

Délocalisé au stade Parsemain de Fos-sur-Mer, le match entre Bastia et Rennes marque la dernière chance du Sporting dans la course au maintien. En cas de nouvelle contre-performance, il sera trop tard pour le club corse.

C'est dans ces matchs couperet que l'apport du douzième homme de révèle souvent précieux. Bastia devra pourtant composer sans. Deux semaines après les graves débordements survenus à Furiani lors de la réception de l'Olympique Lyonnais, le club corse a été condamné à délocaliser son match contre Rennes, ce samedi soir (20h00, 35eme journée de Ligue 1), loin du climat tendu de l'Île de Beauté. Le temps que la Commission de discipline de la LFP statue définitivement sur son dossier. C'est à Fos-sur-Mer, au stade Parsemain où évoluait Istres en Ligue 1 il y a quelques années, que les hommes de Rui Almeida accueilleront Rennes à huis clos. « J'avais déjà joué à huis clos, ce n'est pas évident. On ne doit penser qu'au match », a commenté Florian Raspentino en conférence de presse d'avant-match.
Raspentino : « Presque une dernière chance »
Délocaliser ses rencontres, ce n'est malheureusement pas une première pour le club corse. En 2011-12, en Ligue 2, le SCB avait battu Arles-Avignon à Créteil. Les deux années suivantes, Bastia a même évolué à deux reprises à Gueugnon, avec une victoire contre Nancy et une défaite face à... Rennes. A l'époque, Erding et Alessandrini avaient permis aux Rouge et Noir de l'emporter. Mais cette fois, le contexte rend le climat encore plus tendu. Car Bastia joue sa survie dans l'élite. Lanterne rouge de Ligue 1 avec cinq points de retard sur le premier non-relégable, le Sporting pourrait se voir retirer un ou plusieurs points par la Ligue dans les prochains jours. C'est dire l'importance d'un succès ce samedi. Pour ne pas parler de de victoire indispensable. « C'est presque une dernière chance pour nous, il faut se dépasser », reconnait Florian Raspentino.
Rose : « C'est comme un stade amputé »
Contexte ou pas, Rui Almeida ne veut déroger à aucune règle. « On doit rester concentrer sur le match et prendre les trois points. Le plus important, c'est de faire le maximum pour gagner, s'évertue à répéter le Portugais. Il faut doubler notre attention sur le match et sur les détails. Nous n'avons qu'une chose en tête : gagner le match. Les remplaçants doivent aussi être au maximum, être à 100%. Tous les joueurs qui entreront sur le terrain seront au maximum. » Pour espérer rester dans la course, Bastia pourra compter sur les retours d'Enzo Crivelli et de Lindsay Rose. « C'est un stade comme amputé, souffle le défenseur bastiais au sujet de la délocalisation, dans une interview accordée à Ouest-France. À huis clos, et pas chez nous, ça va vraiment être spécial. J'espère que les conditions de jeu seront, au moins, correctes. Pour sauver le club, il va falloir sortir tout ce contexte de la tête, ne penser qu'au maintien, qu'à ces quatre ou cinq matchs. » Et vu la forme du Stade Rennais, il y a fort à parier que l'occasion de prendre des points ne se représente pas deux fois. Car après, les Corses iront à Paris et à Marseille, et recevront Lorient...

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 - Bastia : Le Sporting joue sa survie à Fos-sur-Mer
  • pourquoi se casser le cul la ligue va leur enlever le nombre de point qu il faut pour les envoyer en L2