Un ex-attaquant de l'OL condamné à de la prison ferme

A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 16 novembre 2022 à 17h04

L'ancien attaquant de l'OL, John Carew, a été condamné à de la prison ferme ce mercredi dans son pays en Norvège. Une amende de 52.000 euros a également été prononcée à son encontre.

John Carew était arrivé à Lyon au mois de juillet 2005 et il a séjourné durant un an et demi entre Rhône et Saône. Les supporters des Gones se souviennent d'un attaquant athlétique. Mais également d'un but somptueux, d'une talonnade, en phase de groupes de Ligue des champions au Santiago-Bernabeu contre le Real Madrid de Zinedine Zidane, Roberto Carlos et David Beckham (1-1). Par la suite, le Norvégien s'était envolé pour l'Angleterre et Aston Villa où il a évolué durant cinq saisons avant de boucler sa carrière par deux expériences supplémentaires à Stoke City et West Ham.



En revanche, l'après-carrière de John Carew n'a clairement pas joui du même rayonnement. En tant qu'acteur ou producteur, la tour de contrôle d'1m93 n'a clairement pas connu le succès et ses déboires financiers lui on valu d'être officiellement déclaré en banqueroute par un tribunal à Londres en 2012. Bien que ses démêlés avec la justice anglaise ont pu s'arranger, l'ancien Lyonnais n'en avait pas pour autant vu le bout du tunnel, saisi au collet par la justice de son pays. Celle-ci l'accuse d'avoir sciemment dissimulé une fortune avoisinant plus de 32 millions d'euros.

14 mois de prison ferme, 52.000 euros d'amende

Il lui est reproché en outre d'avoir omis de s'acquitter d'environ 595.000 euros d'impôts entre 2014 et 2019 et de ne pas avoir non plus déclaré l'intégralité de ses revenus. Jugé au tribunal d'Oslo, la sentence est tombée ce mercredi et elle s'avère relativement lourde. Quatorze mois de prison ferme accompagnés d'une amende d'environ 52.000 euros. L'ancien international scandinave avait plaidé coupable et reconnu "une négligence" mais la cour ne l'a toutefois pas épargné. Son avocate, Berit Reiss-Andersen, a informé qu'elle comptait prendre connaissance en détail de cette décision avant d'éventuellement faire appel, tout en sachant qu'il est tout à fait plausible que la peine de l'ex-footballeur soit aménagée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.