Trophées UNFP : Le syndicat des arbitres réagit suite à la décision de ne pas remettre de prix à Tony Chapron

Trophées UNFP : Le syndicat des arbitres réagit suite à la décision de ne pas remettre de prix à Tony Chapron©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 05 mai 2018 à 14h31

L'UNFP ne remettra pas de prix à Tony Chapron, pourtant élu « meilleur arbitre de Ligue 1 en 2017-2018 » par ses pairs. Une décision à laquelle le SAFE a réagi ce samedi.

Coupable d'avoir tenté de tacler Diego Carlos en janvier dernier à l'occasion de Nantes - PSG, Tony Chapron a été suspendu huit mois (dont deux avec sursis) par la commission supérieure d'appel de la FFF. Cela ne l'a cependant pas empêché d'être élu « meilleur arbitre de Ligue 1 en 2017-2018 » par ses confrères et aurait dû, à ce titre, recevoir une récompense lors de la prochaine cérémonie des Trophées UNFP. Mais l'Union nationale des footballeurs professionnels a finalement choisi de ne pas récompenser le meilleur sifflet de L1 cette saison, les prix n'étant, selon elle, « pas faits pour servir de tribune politique ni pour régler des comptes. »

SAFE : « Ce vote exprime un esprit de solidarité envers un collègue jeté en pâture »Ce samedi, le syndicat des arbitres du football d'élite a réagi à cette décision via un communiqué dont voici le contenu intégral : « Comme chaque année, et conformément aux modalités souhaitées par l’UNFP, organisatrice des Trophées du Football, les arbitres ont été appelés à voter pour élire le meilleur des leurs en Ligue 1 et en Ligue 2. Tony Chapron a donc été désigné par ses pairs, Meilleur Arbitre de Ligue 1, et Alexandre Castro, Meilleur Arbitre de Ligue 2. Nous prenons aujourd’hui acte que l’UNFP ne souhaite pas remettre le trophée à Tony Chapron. Pas de tribune politique, pas de règlements de compte, pas de provocation : loin de toutes tractations de couloirs, le SAFE reste, tout simplement, attaché à l’expression démocratique de ses adhérents qui se sont massivement exprimés. Et plutôt que de questionner sur le résultat du vote, il lui semble qu’il serait plus utile de questionner sur les raisons qui ont conduit à ce résultat. Car oui, de toute évidence, en plus de reconnaître une remarquable carrière, ce vote exprime un mécontentement des arbitres vis-à-vis de la sanction disproportionnée infligée à Tony Chapron, il exprime un esprit de solidarité envers un collègue jeté en pâture, il exprime enfin un mal-être global et un ras-le-bol généralisé que les instances doivent entendre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.