Trophées UNFP : Le show gênant de Rami

Trophées UNFP : Le show gênant de Rami©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 16 mai 2022 à 09h44

Présent à la soirée de remise des Trophées UNFP, Adil Rami a encore fait le show, mais avec beaucoup moins de succès que lors de sa dernière apparition.



De retour en Ligue 1, à Troyes, l'été dernier après deux saisons à l'étranger, en Turquie (Fenerbahçe) et au Portugal (Boavista), Adil Rami ne pouvait pas manquer la soirée des Trophées UNFP, où il avait fait le show en 2019. Alors en couple avec Pamela Anderson, présente lors de la cérémonie, le champion du monde tricolore, qui évoluait à l'OM, avait amusé l'assistance avec des bons mots. Et s'il s'est de nouveau essayé à l'exercice dimanche soir au Pavillon Gabriel. Mais avec beaucoup moins de succès, même si cela n'avait plutôt pas trop mal débuté pour celui qui devait remettre le trophée du meilleur arbitre de Ligue 1.

"J'avais été promu capitaine de mon équipe. Je me suis donc rapproché de vous, messieurs les arbitres. Mon premier dialogue, c'était contre Marseille. Je ne vais pas vous dire le nom de l'arbitre car je ne veux pas le mettre dans la sauce. Et je lui dis en plein match car j'étais fatigué : « Monsieur Letexier, je suis fatigué, il reste combien de temps ? ». Et il me répond : « Je vous le dirais à la fin du match. » Je me suis senti Monsieur Pignon", a d'abord lâché le défenseur de 36 ans, avant de poursuivre : "Vous faites partie de notre famille, messieurs les arbitres. Enfin, famille, je dirai comme une belle-mère ou bien une ex-belle-mère. Parfois, une ex, parce que contre Clermont, j'avais l'impression que c'était Pamela qui m'arbitrait."

Il s'essaie au twerk...

Une sortie qui lui a surtout valu quelques sourires gênés, dans une salle des Champs-Elysées où on pouvait presque entendre une mouche voler. Il a ensuite tenté de passer au comique de gestes en mimant un appel à la VAR avant d'annoncer le vainqueur (Benoît Bastien), concluant son show en dansant le twerk, sans plus de succès. "Je ne suis pas humoriste", avait-t-il précisé en préambule...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.