Toulouse : Les ultras refusent le remboursement proposé par Sadran

Toulouse : Les ultras refusent le remboursement proposé par Sadran©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe : publié le mardi 17 décembre 2019 à 10h53

Dans un communiqué, les Indians Tolosa ont refusé la proposition d'Olivier Sadran de rembourser leurs abonnements pour la phase retour de la saison.

En crise depuis déjà plusieurs semaines, Toulouse a concédé une nouvelle défaite samedi dernier sur sa pelouse face à Reims (0-1). Les hommes d'Antoine Kombouaré se retrouvent ainsi derniers de Ligue 1 après avoir enchaîné une huitième défaite de rang. Une situation qui a poussé les supporters toulousains à manifester leur mécontentement au coup de sifflet final. Pour tenter de calmer leur colère, le président Oliver Sadran leur a proposé de rembourser les abonnements de ceux qui ne souhaitent plus venir au Stadium lors de la phase retour, estime que son club proposait « un spectacle qui n'est pas digne d'être payé ».


La cellule de recrutement ciblée

Les Indians Tolosa ont réagi ce lundi dans un communiqué pour expliquer qu'ils refusaient la proposition de leur président : "Après de longues saisons de misère et de nombreuses actions (...), tout ce que l'on a obtenu de la direction du club est un profond mépris. Comment ne pas voir les supporters les plus fidèles se braquer complètement quand, après tout ce temps, aucune remise en question ne semble s'opérer dans les bureaux du TFC ?" Dans ce communiqué, ces supporters toulousains fustigent notamment la cellule de recrutement :  "La seule chose que l'on attend aujourd'hui, c'est un profond changement au sein de la direction du club. Jean-François Soucasse ainsi que l'ensemble de la cellule de recrutement ont prouvé ces dernière années qu'ils n'avaient pas les épaules pour occuper ces postes".

"N'oubliez pas que nous étions présents en National"

"Aujourd'hui, M. Sadran nous invite à abandonner et à baisser les bras en nous remboursant notre abonnement. Si certains supporters se réjouiront peut-être de cette "offre", ce n'est absolument pas notre cas. Il est pour nous inconcevable de lâcher prise à la mi-saison. N'oubliez pas M. Sadran que nous étions présents en National, que nous sommes toujours présents aujourd'hui malgré les années de galère, et surtout que nous serons encore présents les saisons à venir même si celles-ci doivent se jouer à un niveau inférieur", terminent les Indians Tolosa pour prouver leur détermination.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.