Téléfoot, l'adieu aux larmes

Téléfoot, l'adieu aux larmes©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 05 février 2021 à 16h11

Alors que Téléfoot va diffuser son dernier match de football français dimanche soir lors d'OM-PSG, la journaliste Marina Lorenzo a fait des adieux très émouvants lors de la dernière de son émission vendredi. 

 

L'aventure de la chaîne Téléfoot va bientôt s'arrêter. Lancée en début de saison par Mediapro, elle ne survivra pas au désistement du groupe sino-espagnol, dans l'incapacité de régler la totalité des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Et alors que Canal+ va diffuser l'intégralité de l'élite française à partir de la 25e journée, du 12 au 14 février, le Classique entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain dimanche soir sera le dernier match de football français retransmis par Téléfoot. En attendant de savoir si la chaîne va continuer à codiffuser les matchs de Ligue des champions et Ligue Europa, la dernière de l'émission "Au cœur des clubs" a eu lieu vendredi. Une "grosse émotion" pour sa présentatrice Marina Lorenzo, qui n'a pu retenir ses larmes à l'antenne. 

"Le foot sans les fans, ce n'est pas grand-chose" 

"C'est ainsi que se termine cette aventure de dingue. Je ne vais pas vous quitter comme ça sans vous remercier vous déjà, de nous avoir suivis, d'avoir été avec nous. Merci aux clubs, aux attachés de presse, aux entraîneurs, aux joueurs, bien sûr, qui eux ne nous ont pas lâchés, ils ont vraiment été avec nous jusqu'au bout... C'est souvent dans les périodes de crise qu'on constate qu'il y a des gentlemen dans ce milieu... Et il y en a eu plein..., a-t-elle continué sans pouvoir réprimer des sanglots. Merci du soutien, vraiment. Il a été public, privé, et ça nous a permis d'aller jusqu'au bout de notre mission. Et je pense que notre mission n'était pas vaine. On a beaucoup, beaucoup parlé d'argent quand il s'est agi de foot ces derniers temps. Je pense que ce n'est pas l'essentiel, même si c'est important. On est tous des passionnés de foot, tous des supporters et on n'a qu'une envie évidemment, c'est que le foot survive, que nos clubs survivent... Il y a plein de décisions qui nous ont dépassés, mais on a pris un plaisir fou à parler de jeu avec les joueurs, et des ambitions avec les entraîneurs et des dirigeants. Cette mission, on l'a tenue jusqu'au bout grâce à vous tous. Et vraiment, ça fait chaud au cœur. Le foot sans les fans, ce n'est pas grand-chose voire rien du tout." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.