Tapie veut voir le PSG champion d'Europe

Tapie veut voir le PSG champion d'Europe©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 21 août 2020 à 09h10

Vainqueur de la Ligue des champions avec l'OM en 1993, l'ancien président phocéen Bernard Tapie espère voir le PSG conquérir la C1 dimanche prochain.

 

Dimanche prochain, contre le Bayern Munich, le PSG va tenter de devenir le deuxième club français à soulever la prestigieuse coupe aux grandes oreilles. Jusque-là, seul l'Olympique de Marseille est parvenu à le faire en 1993. Les supporters phocéens en sont fiers et prient en ce moment pour que les rivaux de la capitale échouent dans leur quête. Une attitude que Bernard Tapie, président marseillais à l'occasion du sacre de Munich, ne comprend pas vraiment.

« J'ai envie que le PSG connaisse le bonheur de l'OM »

« C'est ridicule, a-t-il tonné dans une interview au Parisien. Déjà, cela n'enlèvera pas notre victoire. Et aujourd'hui, 80 % des jeunes qui viennent au Stade Vélodrome en parlent car leurs parents leur ont transmis cette histoire. Et c'est magnifique. Les supporters parisiens méritent de vivre, eux aussi, cette aventure afin qu'ils la transmettent ensuite à leurs enfants. C'est un événement extraordinaire que je souhaite à tout le monde de vivre. C'est comme si vous êtes heureux en mariage depuis des décennies et que vous étiez invités aux noces d'un autre couple. Vous n'allez pas leur souhaiter de divorcer en craignant qu'ils brisent votre couple! C'est débile. Au contraire, on a envie qu'ils soient aussi heureux que vous. Et moi, j'ai envie que le PSG connaisse le bonheur de l'OM. Au contraire, cela va nous permettre de revivre nos émotions. »

Tapie sera donc derrière le PSG. Et, il se montre assez confiant quant aux chances des champions de France de l'emporter. Ces derniers détiendraient la principale qualité qui caractérise un champion d'Europe, à savoir l'expérience. « En 1991, pour la première finale de l'OM, j'ai fait n'importe quoi, a rappelé Nanard. On n'avait aucun joueur ayant disputé une finale et on a commis l'erreur de s'enfermer entre nous. Résultat, on s'est mis une pression ridicule. Et ce qui aurait dû être un merveilleux moment est devenu presque une souffrance. En 1993, on a fait le contraire. Le PSG, j'en suis sûr, va faire pareil (...) Paris sait qu'il possède des joueurs capables de gestes techniques exceptionnels. Et ces mecs-là doivent chercher à s'amuser. Si Paris joue avec de l'enthousiasme, il sera compliqué de rivaliser avec lui ». Le message auprès des stars franciliennes est passé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.