Strasbourg : Laurey veut y croire avant d'affronter le PSG

Strasbourg : Laurey veut y croire avant d'affronter le PSG©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le mardi 22 décembre 2020 à 23h19

Avant le déplacement sur la pelouse du Parc des Princes pour y affronter le PSG, mercredi en Ligue 1 (21 heures), Thierry Laurey n'a pas donné Strasbourg battu d'avance.

Seizième de Ligue 1 et battu par Bordeaux lors de son dernier match (0-2), Strasbourg croit en ses chances de possiblement gêner le PSG (troisième), mercredi soir au Parc des Princes lors de la 17ème journée du championnat de France (21 heures). Alors que le club francilien comptera jusqu'à 10 forfaits en plus du cas incertain de Kylian Mbappé, Thierry Laurey a affiché une relative ambition, en conférence de presse.



"Ça été suffisamment dur pour les Lillois, il y a deux jours, il faut faire preuve d'humilité pour reconnaître que ça va être dur pour nous aussi. Dur ne veut pas dire impossible, donc on va tout faire pour rendre la chose réalisable. Un match de foot n'est jamais joué à l'avance. Si on part avec l'idée que l'on va s'en prendre quatre ou cinq, ce n'est même pas la peine de se déplacer. On va tout faire pour essayer de faire le meilleur match possible. Ils (le PSG, ndlr) sont dans une situation un peu moins confortable que par le passé, un peu au pied du mur, ils sont obligés de cravacher", a expliqué l'entraîneur de Strasbourg.

Tuchel parle de "casse-tête" pour composer son onze

Face aux absences dans son groupe, Thomas Tuchel a reconnu qu'il aurait du mal afin de composer son onze. "Je ne sais pas franchement. On essaye tout, je peux vous l'assurer à 100%. On tourne chaque sujets 1000 fois dans tous les sens pour essayer de comprendre et s'adapter. Il faut continuer les efforts. C'est un casse-tête. Je n'ai pas encore décidé qui allait jouer parce qu'il y a des gars qui sont dans des zones à risques. Je dois parler avec le docteur, le kiné, les joueurs et attendre le dernier entraînement pour décider", a clamé le coach allemand du club de la capitale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.