Sondage : Le vestiaire parisien peut-il saborder lui-même sa saison ?

Sondage : Le vestiaire parisien peut-il saborder lui-même sa saison ?©Media365

Rédaction , publié le vendredi 12 janvier 2018 à 08h06

D'un côté, Edinson Cavani et Javier Pastore. De l'autre, le clan brésilien avec comme tête de gondole Neymar. Plus de 5 mois après le "penaltygate", le vestiaire parisien se retrouve une nouvelle fois sur le devant de la scène avec les retards de vacances de Cavani et Pastore. Ce dernier n'a pas hésité à contredire son capitaine, Thiago Silva, concernant ses potentielles envies de départ. Et si, finalement, l'intimité du groupe n'allait pas jouer un mauvais tour au PSG cette saison...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
14 commentaires - Sondage : Le vestiaire parisien peut-il saborder lui-même sa saison ?
  • Comment répondre à une question aussi con posée par des journalistes de Gala?? Un peu de sérieux, on croit rêver!!!

    Orange est au niveau de Gala !

  • D'un petit incident ou d'un retard d'un joueur la presse en fait ses choux gras !!
    Enfin elle a quelque chose à dire , et en plus c'est sur le PSG quelle aubaine.
    Si c'est le PSG, Monaco, Lyon, l'OM et NICE le moindre incident est amplifié.
    Si c'est une équipe de bas du tableau ce n'est pas vendable alors la presse se tait.
    Tout cela c'est du pipeau, de la poudre aux yeux et du buzz de journaliste qui doit
    écrire un article pour gagner sa croute comme le dessinateur doit sortir son dessin
    pour le journal. Quand il n'y a pas le petit incident alors on invente: Ronaldo au PSG,
    Pelé de retour dans l'équipe du Brésil et Maradona à la tête de la Fifa !!!

  • D'un petit incident ou d'un retard d'un joueur la presse en fait ses choux gras !!
    Enfin elle a quelque chose à dire , et en plus c'est sur le PSG quelle aubaine.
    Si c'est le PSG, Monaco, Lyon, l'OM et NICE le moindre incident est amplifié.
    Si c'est une équipe de bas du tableau ce n'est pas vendable alors la presse se tait.
    Tout cela c'est du pipeau, de la poudre aux yeux et du buzz de journaliste qui doit
    écrire un article pour gagner sa croute comme le dessinateur doit sortir son dessin
    pour le journal. Quand il n'y a pas le petit incident alors on invente: Ronaldo au PSG,
    Pelé de retour dans l'équipe du Brésil et Maradona à la tête de la Fifa !!!

  • plus de neurone ds le ballon que ds leur cerveau

  • trop de pognon ils gagnent, ils ne vont pas se saborder, on ne tue pas la poule aux oeufs d'or!