Sans Mariano, le casse-tête de Genesio

Sans Mariano, le casse-tête de Genesio©Media365

David HERNANDEZ, publié le samedi 13 janvier 2018 à 12h22

Bruno Genesio va devoir improviser dimanche contre Angers afin de trouver le bon remplaçant à Mariano, blessé. Il devrait pour ça lancer une des deux pépites du centre de formation, Amine Gouiri ou Myziane Maolida.

A écouter les têtes pensantes de l'OL, le club rhodanien n'a pas besoin de recruter cet hiver puisqu'il est déjà pourvu de partout. Pourtant, l'absence de Mariano ressemble bien au dicton « un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Devenu incontournable sur le front de l'attaque lyonnaise, l'Hispano-Dominicain n'est pas encore assez remis de sa blessure pour postuler dans le groupe contre Angers. Bruno Genesio va donc devoir se creuser les méninges avec de trouver la bonne solution pour faire sauter le verrou angevin dimanche au Groupama Stadium.Gouiri plus que Maolida ?Deux noms s'offrent déjà à lui. Il s'agit d'Amine Gouiri et de Myziane Maolida. Les deux pépites du centre de formation n'attendent qu'un signe du coach pour prouver que leur talent aperçu dans les catégories de jeunes a tout pour réussir au plus haut niveau. Il semblerait d'ailleurs que ce soit l'un des deux qui débute la rencontre dominicale. Mais lequel ? La question se pose puisqu'ils ont tous les deux été titularisés grâce aux matchs de coupe. Si Maolida avait marqué contre Montpellier en Coupe de la Ligue, Gouiri semble avoir plus de chances de débuter de par son profil malgré un match sans plus contre Nancy en Coupe de France. « Amine est plus un vrai avant-centre. Plus comme Mariano par exemple, un joueur de pointe très attiré par le but, un joueur de surface. Myziane a plusieurs possibilités, il peut jouer dans l'axe ou sur un côté. », a avoué Genesio en conférence de presse.Vers une redistribution totale ?Deux solutions qui restent malgré tout jeunes (17 et 18 ans) face à l'une des défenses les plus serrées de Ligue 1. Ce qui va peut-être amener l'entraîneur lyonnais à innover sur toute la ligne. Et si Memphis que Genesio voit comme une pointe prenait la place laissée vacante par Mariano ? Cela permettrait de garder Nabil Fekir dans sa position préférentielle de soutien et Maxwell Cornet en soutien. Le seul changement viendrait d'un nouveau décalage d'Houssem Aouar ce qui permettrait de renforcer le milieu de terrain avec la présence de Tanguy Ndombélé aux côtés de Tousard.Un cadeau empoisonné pour Gouiri et Maolida ?Cette multitude de solutions ne doit pourtant pas faire oublier que pour un club qui joue sur plusieurs tableaux, l'absence d'un remplaçant à Mariano est préjudiciable. Gouiri et Maolida sont pétris de talent mais encore trop murs pour porter seuls le poids d'une attaque sur leurs frêles épaules. Pourtant, rien ne va s'arranger dans les prochains jours puisque aucune arrivée n'est à prévoir dans les bureaux de Jean-Michel Aulas. « Ils (Gouiri et Maolida, ndlr) savent la stratégie du club. Il n'y a pas d'attaquant qui arrivera au mercato. Ils savent qu'on compte sur eux, a répété Genesio. Pour eux, c'est une force, et psychologiquement une manière d'aborder le match de manière plus tranquille ». Le dernier jeune Lyonnais à s'imposer comme avant-centre se nommait Karim Benzema mais avait fait ses débuts sur le côté gauche de l'attaque quand Tafer ou Belfodil se sont cassé les dents...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Sans Mariano, le casse-tête de Genesio
  • A croire qu'il n'y a que MARIANO comme attaquant d'expérience à L'OL...

    DEPAY, TRAORE, CORNET, FEKIR ont été transférés à stetienne?...

  • Sauf erreur de ma part, cette chose se passe dans tous les clubs de football ; donc, pas la peine d'en faire un buzz ; c'est le travail de n'importe quel staff technique ... De plus, j'estime, pour ma part, que hier soir vendredi c'était bien plus préjudiciable à Strasbourg, contre Guingamp, puisque l'équipe était privée de 3 éléments cadres, cela à des postes majeurs, et comme Strasbourg n'a pas la même richesse économique que l'OL, cela est devenu beaucoup plus compliqué ...
    Ah ! Au fait : une fois de plus, RELISEZ-VOUS AVANT DE PUBLIER, cela évitera d'une part aux lecteurs de devoir "jouer" aux devinettes, et, d'autre part, c'et, je trouve, une élémentaire question de RESPECT envers ces mêmes lecteurs ....