Saint-Etienne : L'heure est très grave

Saint-Etienne : L'heure est très grave©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 25 septembre 2021 à 23h07

Battu pour la cinquième fois d'affilée en Ligue 1, l'AS Saint-Etienne est lanterne rouge du classement. Les choses vont très mal chez les Verts.



L'AS Saint-Etienne voulait essayer de se reprendre à la maison contre l'OGC Nice. Le défi s'annonçait ardu face à l'une des meilleures formations de ce début de saison en Ligue 1. Il a été complètement raté par les Verts, engoncés dans une fâcheuse situation après une nouvelle défaite, lourde (0-3) à Geoffroy-Guichard. Lanterne rouge de l'élite, l'ASSE va mal et vit des heures particulièrement délicates. Ouvert à une reprise, le club du Forez n'envisage toujours pas la venue solide d'un nouvel actionnaire. Et il a donc encore perdu.

Après trois matchs nuls initiaux, Saint-Etienne vient d'être battu pour la cinquième fois d'affilée en championnat après l'OM (1-3), Montpellier (0-2), Bordeaux (1-2) et Monaco (1-3). Après la plus lourde défaite de la saison subie face aux hommes dirigés par un ancien coach des Verts (Christophe Galtier) et avant le derby contre Lyon (dimanche prochain), les joueurs, sifflés de façon nourrie, sont allés s'expliquer avec leurs supporters, particulièrement remontés. Des discussions ont eu lieu sur le terrain au pied des tribunes. Wahbi Khazri, Ryad Boudebouz et Mahdi Camara ont notamment échangé avec les fans passablement déçus et énervés par ce nouveau revers à la maison, le deuxième de suite dans l'antre des Verts. Les joueurs ont ensuite regagné les vestiaires, sous les sifflets, toujours.

Puel : « Bien sûr, que c'est une crise »


Claude Puel n'a pas caché que l'ASSE était en crise. « Bien sûr, que c'est une crise. C'est une crise de résultats que j'espère passagère, a lâché l'entraîneur des Verts après le match. Autant j'ai vu mon équipe bien répondre lors des deux derniers matchs, autant j'aujourd'hui j'ai trouvé mon équipe très en-deçà. Elle a été gagnée par cette situation tendue. On a eu de bons passages dans cette rencontre mais on a senti beaucoup de fébrilité tout au long de la rencontre. Il faut soigner les têtes et récupérer pour retrouver la consistance des derniers matchs. »

La démission de Puel réclamée par les supporters pour la première fois

Durant la rencontre, la démission de Puel a été réclamée par les supporters pour la première fois. Questionné là-dessus, l'ancien coach de Nice ou Lille n'a pas fui ses responsabilités. « Il y a des moments difficiles et dans ces moments-là, l'entraîneur est souvent désigné responsable. J'assume complètement, a avoué Claude Puel. Je suis également derrière mes joueurs pour dire qu'ils donnent tout. Je suis aussi là pour que les supporters, après une série comme celle-ci, me rendent responsable. Le plus important pour moi est de voir mes joueurs et mes supporters heureux. Il y a du travail à faire. On doit être en capacité de créer l'étincelle. »

Saint-Etienne s'apprête maintenant à accueillir l'OL. « On est en manque de réussite flagrant. Il faut chercher à reprendre confiance. C'est un tout. Ça fait mal à tout le monde. Aux supporters, aux joueurs, au staff mais on ne lâchera pas, assuré Puel. Le Derby qui se profile est un match à part, c'est autre chose que le championnat. Ce match peut être l'étincelle qui nous permettra de repartir de l'avant. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.