Saint-Étienne : Bouanga ciblé par une vidéo d'insultes racistes

Saint-Étienne : Bouanga ciblé par une vidéo d'insultes racistes©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 09 avril 2021 à 17h30

Samedi dernier, Denis Bouanga, le joueur de l'AS Saint-Étienne, a été visé par une vidéo d'insultes racistes de la part de certains supporters du club. Ce vendredi, Claude Puel, le coach des Verts, s'est exprimé, comme le club.


L'AS Saint-Étienne est secouée par une affaire de racisme. Samedi dernier, veille de déplacement de l'équipe sur la pelouse de Nîmes (0-2), Denis Bouanga, buteur lors du match, a été la cible d'une vidéo d'insultes racistes envoyée sur son compte Snapchat. Selon L'Equipe, elle a été envoyée par plusieurs membres des Magic Fans, dont une femme qui aurait le numéro de téléphone portable du joueur. Les insultes prononcées à son encontre seraient les suivantes, selon la source : "Sale négro", ou encore "l'ASSE est un club de race blanche."

"Ce qui s'est passé est inqualifiable", clame Puel

Songeant sans doute au caractère éphémère de la messagerie Snapchat, faisant que la vidéo s'efface au bout de 10 secondes, Bouanga aurait emprunté un portable d'un coéquipier afin de la filmer via son téléphone et la montrer par la suite aux dirigeants du club. Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, les Magic Fans ont publié un communiqué au sujet de la vidéo. "C'est avec honte que nous sommes contraints de communiquer aujourd'hui", peut-on lire sur le compte Twitter, alors que le groupe dénonce "un comportement intolérable et indéfendable", assurant que "les sanctions nécessaires ont immédiatement été prises envers les individus concernés. Nous laisserons ces derniers assumer leur acte vis-à-vis de leurs victimes.''


L'AS Saint-Étienne a indiqué qu'il s'agissait d' "une atteinte inacceptable aux valeurs de fraternité et de tolérance portées depuis toujours par le club, ses salariés et l'ensemble du Peuple Vert", expliquant que "le club a d'ores et déjà saisi le Procureur de la République de ces faits." En conférence de presse, ce vendredi avant la réception de Bordeaux dimanche (15 heures), Claude Puel, le coach de l'équipe, a partagé son sentiment : "Ce qui s'est passé est inqualifiable, et condamné par le club, par les supporters qui se sont excusés par rapport à Denis (Bouanga, ndlr) et se sont désolidarisés. Pas question de faire un amalgame avec ces supporters. Cela touche le joueur, ses coéquipiers, le staff. Nous sommes tous ensemble pour encadrer Denis et toutes les personnes qui se sentent offensées."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.