Rennes - Stéphan : "Un secret pour personne"

Rennes - Stéphan : "Un secret pour personne"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 09 février 2020 à 12h24

Olivier Létang et Julien Stéphan ne pouvaient plus cohabiter. L'entraîneur du Stade Rennais n'a pas cherché à le cacher samedi, après le nul devant Brest, mais il a aussi tenu à avoir une pensée pour lui. Sans s'étendre plus que ça, sans doute conscient que la pression est désormais sur lui.



Olivier Létang a été sacrifié par la famille Pinault tel un arroseur arrosé, le président du Stade Rennais ayant demandé la tête du coach Julien Stéphan à cause de mésententes au sujet des transferts (comme l'a rapporté L'Equipe, notamment). L'entraîneur du club breton, après le décevant nul face à Brest samedi (0-0), s'exprimait pour la première fois depuis l'éviction de son ancien supérieur, intervenue seulement la veille : « Ce n'est un secret pour personne, nos relations n'étaient pas toujours harmonieuses, admet le technicien. Malgré tout, je ne peux pas oublier que c'est lui qui m'a donné la possibilité de me retrouver à ce poste. C'est une décision de l'actionnaire, on respecte. Je ne suis qu"un simple entraîneur, il ne faut pas m'accorder le pouvoir que je n'ai pas. »

Létang : « Une de mes meilleures décisions »

Fin décembre, une interview de Létang laissait déjà poindre ces problèmes. Qu'il essayait justement d'enfouir, lorsqu'il lui était demandé s'il ne se mettait pas en concurrence avec son entraîneur : « Il n'y a pas de polémique, il fait partie des meilleures décisions que j'ai pu prendre depuis mon arrivée. Je n'ai pas besoin de ça. Ma seule obsession, c'est de gagner. Pour y parvenir, il faut choisir la bonne organisation, la bonne complémentarité, les bons hommes. Je suis très heureux d'avoir choisi Julien Stéphan. Chacun a son domaine de compétences, je n'interviens pas dans les choix de la composition d'équipe. C'est le coach qui s'en occupe et c'est tout à fait logique. » Le marché de janvier est passé par là, faisant donc de la casse de manière spectaculaire dans l'organigramme des Rouge et Noir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.