Rennes : Genesio n'a pas été emballé par le niveau du Mondial 2022

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 21 décembre 2022 à 19h20

En conférence de presse, Bruno Genesio a admis que le niveau de jeu qu'il avait observé lors du Mondial 2022 ne l'avait pas particulièrement emballé. En revanche, il a mis en avant la qualité de l'arbitrage de manière globale lors de la compétition.

La reprise de Ligue 1, c'est dans une semaine pour Rennes, avec un déplacement à Reims. Avant le match amical contre Brest - prévu jeudi - Bruno Genesio a profité d'une conférence de presse afin de faire son propre bilan du Mondial 2022, qui s'est achevé par le succès de l'Argentine face à l'équipe de France en finale (3-3 ; 4 tirs au but à 2). "La finale a été à la fois extraordinaire et à la fois terrible parce que la conclusion est dure pour nous", a-t-il souligné, d'un point de vue français. Concernant le niveau global, le coach de l'actuel 3ème de Ligue 1 a mis en exergue le peu d'initiatives et de spectacle, même si le Mondial 2022 a été le plus prolifique de l'histoire avec 172 buts inscrits.

"Je ne peux pas dire que j'ai vu un match qui m'a subjugué"

"Honnêtement, je n'ai pas trouvé cette Coupe du monde très emballante au niveau du jeu. J'ai vu très peu d'équipes presser. La plupart était très bien organisée, elles s'appuyaient sur des attaques rapides, sur la vitesse des attaquants et le talent individuel de certains. Mais je ne peux pas dire que j'ai vu un match qui m'a subjugué devant ma télévision", a reconnu Genesio, précisant qu'il n'avait pas regardé toutes les rencontres de la compétition. L'arbitrage, lui,  a été valorisé par l'entraîneur de Rennes, qui s'est inscrit à l'opposé de ce qu'il a pu entendre. "Tout n'a pas été parfait, mais j'ai bien aimé l'esprit avec lequel les arbitres ont dirigé les matchs. Je trouve que c'est bien que l'on puisse bénéficier d'un temps de jeu supplémentaire lorsqu'il y a des pertes de temps ou des blessés. Après, il ne faut pas que ça devienne du grand n'importe quoi et que les matchs durent trois heures, mais je trouve que ce sont des évolutions positives pour le football", a clamé l'entraîneur de Rennes, soulignant l'esprit positif des arbitres dans la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.