Rennes : Genesio et la décision de ne pas libérer les joueurs internationaux

Rennes : Genesio et la décision de ne pas libérer les joueurs internationaux©Media365

Axel Allag, publié le jeudi 18 mars 2021 à 17h30

L'entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio, a livré son point de vue sur la décision de ne pas libérer les joueurs internationaux hors de l'Union Européenne pour la prochaine trêve internationale.


Mercredi, par le biais d'un communiqué, la LFP a annoncé que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont décidé de ne pas libérer leurs joueurs pour les matchs internationaux hors de l'Union Européenne, en raison de la septaine qui leur aurait été imposée lors du retour. Du côté du Stade Rennais, sont concernés Hamari Traoré (Mali), Nayef Aguerd (Maroc), Alfred Gomis (Sénégal) et le quatrième gardien Elias Damergy (Tunisie). Ce jeudi, le coach du club breton, Bruno Genesio, a exprimé son avis sur le thème.

"Difficile d'être tiraillé entre le club, la sélection, le pays..."



"Il y a une décision prise au-dessus des clubs et à partir de là, je sais que pour eux c'est certainement difficile et une déception, mais ça ne paraît pas possible de les laisser partir en acceptant sept jours d'isolement et que trois, quatre, cinq joueurs ou plus pour certains clubs ratent le match de Championnat après la trêve. C'est pour ça que j'avais émis l'idée de reporter la 31ème journée, ça aurait pu régler beaucoup de problèmes. Je me mets à leur place, c'est difficile d'être tiraillé entre le club, la sélection, le pays...", a expliqué le technicien âgé de 54 ans.

Victorieux contre Strasbourg pour le second match de Genesio à la tête de l'équipe (1-0), Rennes ne pourra pas compter sur la présence de Clément Grenier, samedi lors du déplacement à Metz (13 heures). Le milieu de terrain a été touché à la cheville face à l'OM, le 10 mars dernier (défaite 1-0). "Le seul joueur qui n'est pas opérationnel est Clément Grenier. On fera un point après la trêve pour savoir à quel moment il peut rejoindre le groupe", a expliqué Bruno Genesio.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.