Rennes - Génésio : "C'est presque un miracle"

Rennes - Génésio : "C'est presque un miracle"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 27 janvier 2022 à 16h08

Bruno Génésio ne veut pas céder au catastrophisme, même s'il prévient que le réveil devra être immédiat pour que Rennes reprenne sa marche en avant. La coupure de cette semaine pourrait faire du bien aux Bretons.



Eliminé en Coupe de France, le Stade Rennais affrontera Lorient samedi en amical. Pour les pensionnaires du Roazhon Park, le prochain match officiel se déroulera donc dans dix jours, un autre derby breton face à Brest pour reprendre la Ligue 1 (23eme journée). Bruno Génésio, en dépit du dernier revers décevant à Clermont (2-1), veut encore y croire : "Il y a un mois et demi, tout le monde louait notre jeu. C'était les mêmes joueurs, le même groupe et le même fonctionnement. Peut-être qu'il y a eu un peu de suffisance, car parfois, quand on est jeunes et très complimentés, on peut avoir tendance à faire les choses un peu moins ensemble et moins bien. C'est humain. Il faut y ajouter une perte de confiance et quelques résultats négatifs."

Malgré quatre défaites lors des cinq derniers matchs de championnat, Rennes reste cinquième, mais plus près de la treizième place que de la troisième (cinq points de retard sur l'OM, qui compte un match en retard, et cinq points d'avance sur Brest). "A nous de nous remettre dans le bon sens, ce qui passe par une prise de conscience et tout ce qu'on met en place. On a la chance d'être encore dans le coup pour nos objectifs, c'est presque un miracle avec huit défaites... Nous devons retrouver ce qui a fait notre force, enchaîner afin d'être satisfaits à la fin et de ne pas nourrir de regret. Le groupe est jeune, nous avons des éléments importants à la CAN, Flavien Tait est absent et c'était un de nos éléments moteurs... Mais on doit surmonter ça." Rennes est aussi qualifié pour les huitièmes de finale en Ligue Europa Conférence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.